Europe créative – un soutien pour le cinéma suisse

Péllicules cinématographiques
Péllicules cinématographiques © Stock.Xing, alexsaes

Dans les années 1990 l’Union européenne a lancé MEDIA, son programme de soutien au cinéma, afin d’offrir aux films européens souffrant du handicap de marchés nationaux cloisonnés de meilleures chances face à la concurrence des grandes productions hollywoodiennes. Le programme encourage le développement de l’industrie cinématographique européenne, la formation professionnelle et la distribution de films européens. Grâce à MEDIA, il est plus facile pour les cinéastes européens indépendants de développer de nouveaux films et de trouver des partenaires et des audiences au-delà des frontières nationales. En outre, le programme permet aux professionnels de la branche de participer à des formations initiales et continues.

MEDIA est devenu depuis une marque ayant à son actif de nombreux films couronnés de succès à Cannes, à Berlin ou à Hollywood. En 2017, près de vingt films sélectionnés pour le festival de Cannes ont bénéficié d’un soutien du programme MEDIA. Dix films ont fait l’objet d’une nomination aux Oscars, dont « Toni Erdmann » et « Ma vie de Courgette » du réalisateur suisse Claude Barras dans la catégorie des meilleurs films d’animation. Ce dernier film avait bénéficié d’un soutien MEDIA en 2014.

La Suisse a participé pleinement au programme MEDIA entre 2006 et 2013. Le cinéma suisse s’est ainsi renforcé sur le plan international. Les films suisses ont eu de meilleures chances d’être projetés à l’étranger et ont bénéficié d’un plus grand rayonnement et d’un potentiel commercial accru. Cette participation a garanti également aux réalisateurs suisses un accès à des mesures de soutien et de promotion identiques à celles dont profitaient leurs homologues dans les Etats membres de l’UE, à la formation continue ainsi qu’aux réseaux, notamment dans le domaine de la diffusion des films au niveau européen et de la coproduction. Le point fort du programme a été le secteur de la distribution. Le public suisse a découvert chaque année jusqu’à 300 films de toute l’Europe. Dans le domaine de la promotion, plusieurs festivals suisses ont été soutenus, tels que le Festival du film d’animation Fantoche de Baden et le Festival Visions du Réel de Nyon.

Participation au volet MEDIA du programme-cadre « Europe Créative »

 À partir de 2014, le programme MEDIA est intégré dans le programme-cadre « Europe créative ». Pour la période 2014–2020, MEDIA dispose d’un budget d’environ 819 millions d’euros.

Europe Créative comprend aussi le sous-programme « Culture », visant à défendre la diversité culturelle et à valoriser le patrimoine culturel. A cet égard, la Suisse n’a jamais participé au sous-programme « Culture ». Sur la base d’une évaluation positive des opportunités offertes à la Suisse, le Conseil fédéral a proposé d’entreprendre des négociations relatives à une participation à ce dernier.

Après un blocage temporaire suite à la votation du 9 février 2014, les pourparlers sur l’accord bilatéral permettant la participation de la Suisse à « Europe Créative » ont repris en mai 2014. La Suisse s’est investi pour conclure un accord avec l’Union européenne sur une participation au volet 2014–2020 de ce programme. Cet objectif n’a pas pu être atteint. Les négociations entre la Suisse et l’UE ont été liées à la reprise d’une législation européenne (Directive sur les services de médias audiovisuels) et à l’aboutissement de la négociation sur un accord cadre institutionnel entre la Suisse et l’UE.. Il n’est donc actuellement pas possible pour la Suisse ou pour des institutions culturelles suisses de participer à des projets et de profiter des financements du programme « Europe Créative » qui arrivera à échéance à la fin 2020. Entretemps, la Commission européenne a proposé un nouveau projet de programme « Europe Créative » pour la période 2021-2027. Ce projet est en cours d’adoption au sein des institutions européennes. La Suisse examinera une participation à ce nouveau programme.

Afin de combler le manque de soutien du programme MEDIA, la Suisse a adopté de mesures compensatoires pour assurer à la fois la poursuite des projets en cours et l’éventuelle participation de la Suisse au programme MEDIA. Une participation dès que possible reste la priorité, vu l’impossibilité de compenser des aspects importants tels que l'accès au réseaux internationaux rendu possibles par cette coopération.

Informations supplémentaires