Politique étrangère et de sécurité – un partenariat ciblé

Drapeaux de pays et d'organisations internationles
Drapeaux de pays et d'organisations internationles © DFAE, Présence Suisse

Les objectifs que poursuivent la Suisse et l’UE sur la scène internationale sont très similaires. Elles visent toutes deux à sauvegarder leur indépendance. Elles œuvrent en faveur de la coexistence pacifique des peuples, de la promotion des droits de l’homme, de la démocratie et de l’état de droit, de la lutte contre la pauvreté et de la préservation des ressources naturelles. C’est pourquoi la Suisse et l’UE entretiennent des échanges étroits et substantiels et travaillent en partenariat à la réalisation de leurs objectifs – que ce soit dans des foyers de crise de l’Europe voisine, dans des régions du monde plus éloignées ou dans des enceintes multilatérales. 

Participation de la Suisse à des missions de promotion de la paix de l’UE

Au-delà du dialogue en matière de politique extérieure, la Suisse défend concrètement ses intérêts et fait œuvre de solidarité en participant à des missions civiles et militaires de promotion de la paix conduites par l’UE dans le cadre de sa politique commune de sécurité et de défense. Des experts civils suisses sont ainsi déployés dans le cadre de la mission «Etat de droit» menée par l’UE au Kosovo (EULEX) et de la mission de l’UE pour la réforme du secteur de la sécurité au Mali (EUCAP Sahel Mali) et des militaires suisses sont engagés sur le terrain dans le cadre de l’opération EUFOR Althea en Bosnie et Herzégovine. La Suisse a également participé, à titre civil, à la mission de formation militaire au Mali (EUTM Mali). D’autres options de participation à des missions de l’UE sont examinées régulièrement. En outre, la Suisse détache régulièrement du personnel auprès de missions d’observation électorale organisées par l’UE dans diverses régions du monde.

Agence européenne de défense

En 2012 la Suisse et l’Agence européenne de défense (AED) ont conclu l’arrangement réglant la collaboration en matière d’armement («Framework for Cooperation»). Il permet à la Suisse d’identifier suffisamment tôt les évolutions dans la politique d’armement et d’avoir accès à des projets multilatéraux de coopération en matière d’armement en Europe, principalement dans les domaines de la recherche et du développement ainsi que de l’acquisition et de la maintenance d’armements. La Suisse continue à choisir elle-même les informations qu’elle veut partager ainsi que les projets et les programmes auxquels elle souhaite participer.