Rapprochement entre les Etats insulaires du Pacifique Sud et la Genève internationale

Berne, Communiqué de presse, 26.10.2013

Lors de sa visite de travail au Vanuatu, le conseiller fédéral et chef du Département fédéral des affaires étrangères Didier Burkhalter a signé avec le premier ministre Moana Carcassès Kalosil un protocole d’accord (Memorandum of Understanding) sur l’ouverture d’une représentation permanente du Vanuatu à Genève. Le but est de permettre à l’Etat insulaire de renforcer sa participation aux discussions multilatérales portant sur les défis internationaux tels que le changement climatique.

La République de Vanuatu ouvrira prochainement une représentation permanente à Genève. Un protocole d’accord dans lequel la Suisse s’engage à fournir l’appui nécessaire a été signé le 26 octobre 2013, à Port-Vila, entre le conseiller fédéral Didier Burkhalter et le premier ministre du Vanuatu Moana Carcassès Kalosil. L’île de Vanuatu fait partie de la région Asie-Pacifique, l’une des zones les plus dynamiques du monde. Pourtant, ses ressources sont très limitées et le pays éprouve des difficultés pour faire entendre sa voix au niveau international sur des problèmes qui touchent à son existence même. Le changement climatique et le scénario d’une éventuelle élévation du niveau de la mer représentent en effet l’un des plus grands défis de l’avenir pour tous les petits Etats insulaires du Pacifique Sud.

Avec la ville de Genève, siège de nombreuses organisations et ONG internationales, la Suisse dispose d’un centre important pour la politique environnementale et climatique mondiale. L’ouverture d’une représentation permanente permettra au Vanuatu de participer au niveau multilatéral à la mise au point de solutions susceptibles de régler des problèmes qui menacent son existence même. Lors de la signature du protocole d’accord, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a évoqué le « début d’un nouveau chapitre », en ce qui concerne non seulement le changement climatique, mais aussi la sécurité alimentaire, la distribution des ressources en eau, la santé ou la migration. Le rapprochement entre Genève et les Etats insulaires du Pacifique Sud s’inscrit dans la droite ligne du principe d’universalité, l’un des éléments de la stratégie définie par le Conseil fédéral pour la Genève internationale.

Formation de jeunes diplomates

L’appui fourni par la Suisse dans le cadre de l’ouverture d’une représentation permanente de Vanuatu à Genève porte sur le développement de capacités en vue de la participation aux discussions multilatérales. En visite à l’Université du Pacifique Sud à Port-Vila, capitale du Vanuatu, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a présenté un projet de formation qui doit permettre à de jeunes diplomates du Vanuatu et d’autres Etats insulaires de la région d’acquérir le savoir-faire nécessaire. Le projet ayant une vocation régionale, l’intervention du chef de la diplomatie suisse a également été retransmise dans les autres Etats insulaires.

Financé par la Suisse à hauteur de 142 000 francs, le projet prévoit l’acquisition de compétences en matière de diplomatie dans les domaines de l’environnement et du climat, des droits de l’homme, du commerce, de la santé, de l’aide humanitaire, des télécommunications et d’Internet. Réalisé par DiploFoundation, une organisation non gouvernementale, le projet sera composé d’une partie théorique, avec un module de formation en ligne, puis d’une partie pratique. Les dix meilleurs diplomates auront la possibilité de venir à Genève pendant dix jours et de découvrir, de l’intérieur, le travail multilatéral des organisations internationales.

Participation de la Suisse à la coopération régionale

La coopération régionale était également au cœur des entretiens entre le conseiller fédéral Didier Burkhalter, le président en exercice Samson Samsen et le ministre des affaires étrangères Bob Loughman. Les Etats insulaires du Pacifique Sud analysent les défis communs et développent des solutions dans le cadre de diverses organisations, comme Pacific Small Island Developing States (PSIDS), Pacific Islands Forum (PIF) ou Pacific Climate Change Roundtable. La Suisse entend appuyer le travail de ces organisations sur le long terme. C’est dans cette optique qu’elle apportera son soutien à la troisième conférence des petits Etats insulaires en développement, la plus importante conférence mondiale des Etats insulaires, qui se tient tous les dix ans seulement.

Durant son séjour, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a également visité un projet mis sur pied par la Croix-Rouge du Vanuatu pour améliorer les conditions de vie des jeunes femmes dans les zones rurales. Le projet vise à assurer la formation des femmes au-delà de l’école primaire, dans le but notamment de réduire le phénomène de la violence domestique, et à les informer de leurs droits. La Suisse soutient cette initiative à hauteur de 50 000 francs.


Informations complémentaires

Visite en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Vanuatu


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères