Les jeunes s’engagent pour rendre les systèmes agro-alimentaires plus durables

Berne, Communiqué de presse, 28.12.2015

Les jeunes sont touchés par la manière dont nous produisons, transformons, consommons et éliminons la nourriture. Leurs idées nouvelles et fraîches sont essentielles face à des problèmes complexes que sont la faim et la malnutrition, le gaspillage alimentaire ou encore les impacts des systèmes agro-alimentaires sur l’environnement. Grâce au projet Myfood30, initié pour comprendre le soutien dont les jeunes ont besoin pour contribuer à rendre les systèmes alimentaires plus durables, cinq domaines d’actions ont pu être identifiés.

Une très large majorité des jeunes s’estime en mesure de contribuer à rendre les systèmes agro-alimentaires plus durables, que ce soit en consommant de façon responsable, en influençant les politiques ou en sensibilisant leur entourage, notamment via les réseaux sociaux.  Au prix d’un engagement important tout au long du projet, les jeunes ont pu identifier les principaux obstacles à leur action effective. Pour les surmonter, ils proposent de favoriser les interactions avec les experts du secteur alimentaire, de développer les compétences entrepreneuriales durant la formation professionnelle, de davantage sensibiliser les prochaines générations à la durabilité et aux objectifs mondiaux de développement durable et enfin d’assurer que les voix des jeunes soient entendues et prises en compte par les décideurs politiques et économiques.

Alors que l’exposition universelle de Milan consacrée à l’alimentation vient de s’achever, les recommandations des jeunes apportent une contribution concrète aux Objectifs de développement durables de l’ONU qui doivent être accomplis d’ici 2030. Elles sont le fruit de leur engagement pendant les différentes phases du projet, impliquant un sondage en ligne, un workshop à Berne, un évènement interactif international à Rome avec des décideurs clés ainsi que des discussions avec différents acteurs engagés sur ces questions. Ces recommandations peuvent être consultées dans le rapport final du projet Myfood30 disponible en ligne : http://www.myfood30.net/online-rapport/#conclusions.

Myfood30 est un projet du Comité national suisse de la FAO, soutenu par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et la Direction du développement et de la coopération (DDC), et réalisé par Foodways Consulting GmbH en partenariat avec YPARD.



 


Informations complémentaires

Rapport final du projet Myfood30


Contact

Fritz Schneider, Président du Comité national suisse de la FAO, fritz.schneider@bfh.ch, tél. + 41 78 806 44 50
Sylvie Aubert, membre et future Présidente du Comité national suisse de la FAO (dès le 01.01.2016), sylvie.aubert@agridea.ch, tél. +41 21 619 44 59
Michaël Würzner, Secrétaire du Comité national suisse de la FAO, michael.wuerzner@blw.admin.ch, tél. +41 58 465 71 25


Editeur:

Département fédéral de l
Département fédéral des affaires étrangères