Objectifs de développement durable: la présidente de la Confédération soutient le nouveau programme de l’ONU au nom de la Suisse

Berne, Communiqué de presse, 25.09.2015

Lors d’une réunion au sommet qui s’est tenue vendredi à New York, plus de 150 chefs d’Etat et de gouvernement ont adopté l'Agenda 2030 de développement durable. Ce plan d’action, qui fixe les priorités de développement durable applicables à l’échelle mondiale pour les quinze prochaines années, s’articule autour de 17 objectifs, eux-mêmes assortis de 169 cibles. La présidente de la Confédération, qui a représenté la Suisse à ce sommet, a jugé que l'Agenda 2030 constitue une approche extrêmement prometteuse pour résoudre un grand nombre de problèmes dans le monde.

Les objectifs de développement durable remplacent les objectifs du millénaire. ©

Contribution à un développement économique durable, promotion du bien-être humain et protection de l’environnement constituent les principaux axes de l'Agenda 2030 de développement durable, appelé à prendre le relais des Objectifs du Millénaire pour le développement ayant guidé la coopération internationale au développement depuis l’an 2000.

Lors du sommet de New York, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga s’est exprimée, au nom de la Suisse, sur le nouvel Agenda 2030 ainsi que sur les 17 objectifs (objectifs de développement durable, ODD) qui en constituent le cœur. Elle a souligné la participation active des représentants de la société civile, de l’économie, de la politique et de la communauté scientifique à l’élaboration de l'Agenda 2030, qu’elle a qualifié de «programme fait par des humains pour des humains». Elle a néanmoins insisté sur l’importance de concrétiser effectivement ces objectifs et relevé que la Suisse s’est mobilisée à cette fin en faveur d’un mécanisme de contrôle pratique à travers le renforcement du Forum politique de haut niveau pour le développement durable.

L'Agenda 2030 en phase avec les priorités de la Suisse

Durant la phase préliminaire de préparation et de négociation d’une durée de trois ans, la Suisse a consacré beaucoup d’énergie à l’élaboration d’un Agenda 2030 ambitieuse et, notamment, à la définition d’objectifs à part entière dans les secteurs de l’eau, de la santé, de l’égalité des sexes, de la paix et de l’état de droit. Elle est en outre parvenue à ancrer dans le nouvel Agenda 2030 de développement durable des objectifs relatifs à des questions importantes telles que la migration, la réduction des risques de catastrophe et la durabilité en matière de production et de consommation. L’ambassadeur Michael Gerber, représentant spécial du Conseil fédéral pour le développement durable mondial, a été chargé de préparer la position suisse et de conduire les négociations en vue de l’adoption de l'Agenda 2030. Il dresse aujourd’hui un bilan réjouissant: «Nous sommes très satisfaits du résultat des négociations. Dans l’ensemble, l'Agenda 2030 de développement durable correspond à nos priorités et positions».

Dès son adoption par les chefs d’Etat et de gouvernement, l'Agenda 2030 de développement durable acquiert une validité universelle, ce qui signifie que tous les Etats sont tenus de contribuer à la réalisation des objectifs énoncés. La Suisse a joué un rôle de pionnier lors des négociations portant sur l’élaboration d’un mécanisme approprié pour contrôler la mise en œuvre du programme au niveau mondial. Les modalités d’application pour la Suisse devraient être fixées dans le courant de l’année 2016.

Pour plus d'informations:
Information DFAE
Tél. +41 (0)58 462 31 53
info@eda.admin.ch

Service d’information DFJP
Tél. +41 (0)58 462 18 18
info@gs-ejpd.admin.ch


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères