Agenda 2030 de développement durable

Logo du Sommet mondial pour le développement durable 2015
Les Objectifs de développement durableont été formellement adoptés par la communauté internationale à l'occasion du Sommet mondial pour le développement durable en septembre 2015. © ONU

Dès 2016, l’Agenda 2030 de développement durable servira de cadre pour les efforts menés aux niveaux national et international dans le domaine du développement durable et de la lutte contre la pauvreté. Les 17 objectifs de développement durable remplacent les objectifs du Millénaire pour le développement.

L’Agenda 2030 de développement durable s'articule autour de 17 Objectifs de développement durable (ODD), eux-mêmes assortis de 169 cibles et consacrés à divers thèmes comme l'éradication de l'extrême pauvreté et de la faim, l’éducation, la santé, l’égalité des sexes, l’eau, l’énergie, l’économie et l’emploi, la biodiversité et les écosystèmes ainsi que les sociétés pacifiques et inclusives.

  1. Eliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.
  2. Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable.
  3. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.
  4. Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.
  5. Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.
  6. Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau.
  7. Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable.
  8. Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.
  9. Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation.
  10. Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre.
  11. Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables.
  12. Etablir des modes de consommation et de production durables.
  13. Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions (étant entendu que la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est la principale structure intergouvernementale et internationale de négociation de l’action à mener à l’échelle mondiale face aux changements climatiques).
  14. Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.
  15. Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.
  16. Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes.
  17. Renforcer les moyens de mettre en œuvre le partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser.

L’Agenda 2030 de développement durable recouvre les dimensions sociale, économique et environnementale du développement durable et tient compte des interactions entre ces trois dimensions. Il affirme en outre l’importance fondamentale que revêtent la paix et la sécurité, l’état de droit et la bonne gouvernance pour le développement durable.

Mise en œuvre, suivi et examen

Les objectifs sont complétés par des mesures de mise en œuvre, de suivi et d'examen. Depuis 2016, l’Agenda 2030 de développement durable sert de cadre officiel pour les efforts menés aux niveaux national et international dans le domaine du développement durable et de la lutte contre la pauvreté. 

Tous les pays sont invités à intégrer dans des stratégies nationales les objectifs mondiaux de l’Agenda 2030 et à contribuer à leur réalisation. Dans cette optique, les pays pauvres et particulièrement vulnérables continueront à bénéficier d'un soutien. L’Agenda 2030 de développement durable remplace les Objectifs du Millénaire pour le développement, grâce auxquels il a été possible de réduire de moitié l’extrême pauvreté dans le monde à l’échéance 2015.

Un processus participatif

L’Agenda 2030 de développement durable est l'aboutissement d'une large concertation. Des acteurs non étatiques comme la société civile, le monde scientifique et le secteur privé ont participé activement au processus et ont pu exprimer leurs attentes jusqu’au bout. Par ailleurs, dans le cadre d’un sondage en ligne, plus de sept millions de personnes provenant de 194 pays différents ont formulé leurs priorités pour le nouveau programme.

Dès le début des négociations, la Suisse a pris une part active au processus d'élaboration de l’Agenda 2030 de développement durable qui a duré plus de trois ans. Elle a participé, entre 2013 et 2014, au groupe de travail chargé de faire une proposition pour les 17 objectifs. Cette proposition a servi de base aux négociations internationales.

L’Agenda 2030 a été formellement adoptés par la communauté internationale à l'occasion du Sommet mondial pour le développement durable qui s’est tenu à New York en septembre 2015.

Documents