Prévenir et gérer crises, conflits et catastrophes

La coopération internationale protège et soutient des personnes victimes de conflits, de catastrophes ou d’autres crises avant, pendant et après ces événements. Elle œuvre à la transformation des conflits, associant tous les acteurs étatiques et non-étatiques déterminants. Elle s’engage en particulier dans les contextes fragiles.

Les crises, les catastrophes et les conflits anéantissent des vies humaines, mais aussi les perspectives d’avenir des survivants. N’importe quel événement tragique peut détruire les systèmes éducatifs et les infrastructures, affecter les sources de revenus des individus et des acteurs économiques, paralyser les investissements, affaiblir voire anéantir les institutions et traumatiser des communautés entières. Catastrophes et conflits génèrent également d’importants déplacements de populations.

La coopération internationale de la Suisse agit à différents niveaux pour diminuer l’impact de crises ou, au mieux, les prévenir quand c’est possible.

  • elle contribue à la sauvegarde de vies humaines lorsqu’elles sont menacées ainsi qu’au soulagement des souffrances. Elle fournit une aide humanitaire d’urgence et, à plus long terme, fait de la prévention des catastrophes naturelles, de la reconstruction et de la réhabilitation au sens large ses priorités.
  • elle joue le rôle de médiatrice ou facilitatrice entre des parties à un conflit, travaille à la transformation des conflits et à la consolidation de la paix sur le long terme.
  • elle contribue effectivement à la réduction de la fragilité, en travaillant sur les causes et les facteurs de conflits, en soutenant des réformes politiques et sociales dans de nombreux pays partenaires ainsi qu’en promouvant le respect des droits de l’homme.