Réduire la violence, les conflits et contribuer à la bonne gouvernance du secteur de la sécurité

Des policières afghanes en formation
En Afghanistan, soutenir l’intégration d’agentes au sein de la force de police permet de réduire la défiance des femmes envers la police et de mieux enquêter sur les violations à leur égard. © DDC

L’objectif de développement durable 16 conçoit les questions de paix à travers la réduction de toutes les formes de violences et des flux relatifs aux trafics d’armes. L’approche 16+, elle, considère également les aspects liés au genre, au travail et à la sécurité des personnes, ainsi que ceux visant à favoriser des migrations sûres et une culture de paix.

Par son action dans des pays ou des régions comme le Cambodge, la Colombie, le Mali ou la Tunisie, la Suisse œuvre à la prévention de la violence et de l’extrémisme violent, à la réforme du secteur de la sécurité et à sa bonne gouvernance, et à la lutte contre les mines antipersonnel. La Suisse œuvre également à mieux valoriser les synergies existantes entre instruments d’aide humanitaire, au développement et de transformation des conflits, à travers ce que l’on dénomme le nexus humanitaire-développement-paix.

Valoriser les synergies entre les instruments au sein du nexus humanitaire-développement-paix

La Suisse entretient des relations étroites avec le système multilatéral. Son engagement dans les crises prolongées, traditionnellement de nature humanitaire, mobilise désormais de manière croissante les instruments de développement et de sécurité humaine. Cette évolution constitue pour les donateurs, y compris la Suisse, un engagement international en faveur d'une cohérence accrue dans l'acheminement de l'aide, la transformation des conflits  et la coopération au développement .  La Suisse s'est récemment engagée dans un processus de réforme humanitaire, connu sous le nom de «Grand Bargain », du sommet humanitaire mondial et la déclaration de New York sur les réfugiés et les migrants. La DDC s’engage également à mettre en œuvre et ancrer au niveau institutionnel ces engagements internationaux.

Prévenir la violence et prévenir l’extrémisme violent

La prévention de l’extrémisme violent fait partie de la politique de consolidation de la paix et de l’Etat menée par la Suisse. Par le biais de ses actions dans ce domaine, la Suisse contribue à soutenir ses partenaires afin d’éliminer ce qui fait le terreau de l’extrémisme violent, tout en éradiquant les causes directes et structurelles qui le nourrissent. Elle s’efforce de contribuer à instaurer des contextes sociaux où la cohésion sociale permet de ne pas abandonner ceux qui seraient tenté de recourir à la violence pour des motifs économiques, idéologiques, politiques, religieux ou sociaux. Les jeunes en particulier doivent se voir offrir des perspectives et des alternatives.

La Suisse travaille en étroite collaboration avec la société civile, tout en mettant l’accent sur les femmes et les jeunes comme partenaire importants dans la prévention. Elle s’engage dans de nombreux forums internationaux et régionaux, notamment en Afrique du Nord et au Sahel. Elle soutient également la coopération internationale et, en particulier, les partenariats public-privé tel que la communauté globale d’engagement et le fond pour la résilience (GCERF), basée à Genève. Le GCERF est le premier mécanisme de soutien aux efforts locaux, aux initiatives de communautés visant à renforcer directement leur résilience face à l’extrémisme violent. A la croisée des enjeux de sécurité et de développement, cette communauté de pratique et ce fonds s’engagent à favoriser les partenariats et les consultations avec les gouvernements, la société civile et le secteur privé dans les pays bénéficiaires, visant à adresser les facteurs locaux propices à susciter de tels actes.

Sécurité et paix internationale

Les trois centres de Genève, pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF), pour la Politique de Sécurité (GCSP) et pour le Déminage Humanitaire (GICHD), sont d'importantes contributions de la Suisse à la sécurité et à la paix internationales. Les trois centres se sont bien établis au cours des deux dernières décennies et ont contribué à renforcer la Genève internationale. Le nouveau crédit-cadre pour la poursuite du soutien aux trois Centres de Genève a été fixé à 128 millions de francs pour la période 2020-2023. En accordant ce crédit-cadre, la Suisse entend contribuer à un ordre international juste et pacifique, comme le prévoit l'article 2 de la constitution fédérale. 

Contrôle Démocratique des Forces Armées, Genève(DCAF)

Politique de Sécurité, Genève (GCSP)

Déminage Humanitaire (GICHD)

Lutte contre les mines antipersonnel

Malgré les succès de la Convention d’Ottawa de 1997 sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction et malgré le nombre relativement mineur de victimes de mines par rapport aux autres victimes de la violence, de maladies ou d’accidents, les mines antipersonnel continuent d'être source de souffrances et d'exclusion pour les personnes qui sont affectées. Dans le cadre de ses projets de développement et d’aide humanitaire, la DDC s’est engagé à mener des actions de déminage humanitaire, de plaidoyer pour la Convention d’Ottawa, d'éducation sur les risques des mines ainsi que d’assistance aux victimes.

Conformément à sa stratégie antimines 2016-2022, la Suisse a concentré ses efforts sur

  1. l'importance de respecter et de promouvoir les instruments internationaux pertinents
  2. la dépollution des zones contaminées, l'éducation aux risques posés par les mines et
  3. le renforcement des capacités locales pour renforcer l'appropriation locale.

En 2017, la Confédération suisse a investi 22.3 millions de francs dans le domaine de l'action contre les mines. Des actions ont jusque-là été menées en Angola, Érythrée, Colombie, République démocratique du Congo, Burundi, Mozambique, Sri Lanka, Afghanistan, Géorgie et Colombie.

Projets actuels

Objet 1 – 7 de 7

  • 1

TUR CONCERN Capacity Strengthening of local NGOs for Effective Refugee Response in Turkey

01.12.2016 - 31.01.2018

Civil Society (CS) in Turkey only recently has developed a humanitarian focus. INGOs, donors and the UN rely on a few natinal NGOs to compleent the governmental refugee respone, which is increasingly strained as the Sate is undergoing a severe crisis. Humanitarian CS initiatives have also emerged at local and provincial level, but there institutional and operational capacities are still weak. This project will stregthen the capacities of 10 local NGOs to conduct refugee assistance. 


Renforcement d’IDEA phase Unique (RIDEAU)

01.08.2016 - 31.12.2018

Le programme d’IDEA en Haïti vise le renforcement des institutions (p. ex. Parlement) et des acteurs politiques (p. ex. partis), piliers institutionnels de  l’état de droit. Ce faisant IDEA contribue à bâtir une gouvernance nationale respectueuse de la participation citoyenne et paritaire entre les femmes et les hommes. La DDC apporte une contribution générale à IDEA avec un suivi particulier sur la participation politiques des femmes et sur les pratiques de reddition des comptes. 


PREST 5, Pistes rurales et désenclavement à l’Est

01.01.2016 - 30.06.2022

Les routes constituent un soutien à la croissance économique par la mobilité des personnes et des marchandises. Au Burkina Faso, elles demeurent en deçà des besoins et des référentiels de l’espace UEMOA. Partant de ce constat et sur l’expérience de la DDC, le gouvernement a souhaité que la Suisse finance conjointement un projet d’infrastructures et de mobilité avec la Banque Mondiale avec la méthode haute intensité de main d’œuvre (HIMO). Un inventaire des initiatives basées sur la méthode HIMO dans les 13 régions a été lancé en vue d’élaborer une politique nationale HIMO. La DDC s’engage à contribuer à ce projet et valorise la méthode HIMO à l’échelle nationale.


Multidonor Fund of the Inter-American Development Bank (IDB): Improvement of Citizen Security in Latin America and the Caribbean

01.12.2015 - 31.12.2021

The support provided by SDC (single- phase project) focusses on improving the effectiveness of public policies on citizen security in the Latin American and Caribbean countries, as a response to high levels of violence in the region. SDC will contribute to the IDB Multidonor Fund of the Citizen Security Initiative (CSI), aiming to strengthen the capacity of states to implement public policies on citizen security and promote exchange of lessons learnt through regional dialogue and bi- and multilateral cooperation in earmarked projects.


RCA: UNICEF Sous-cluster protection de l’enfance

01.06.2015 - 30.06.2017

Par son appui financier au Sous-cluster protection de l’enfance, la DDC souhaite contribuer au renforcement du système de coordination en RCA, pour assurer une réponse de protection coordonnée pour les enfants affectés par la crise. Ce soutien rentre par ailleurs dans le cadre de la stratégie de la protection de civils (PoC), et plus spécifiquement dans le plan d’action du DFAE pour la protection des enfants associés aux forces et groupes armés.


AfDB - SDC Partnership on enhancing the Bank’s fragility and conflict sensitivity

01.01.2015 - 31.12.2022

Based on its Ten-year Strategy, the Bank will strengthen its engagement in fragile and conflict affected coun­tries/situations which is also a priority in Switzerland’s development bill 2013-16. This partnership will assist the Bank in building the necessary capacities and instruments to translate fragility concepts and approaches into more effective operations on the ground.  Other outcomes will be a new diagnostic tool “Country Resil­ience and Fragility Assessment (CRFA)” and strengthened capacities in the Bank and in 30 African countries.


Swiss Programme for Research on Global Issues for Development - Research Module on Employment

01.09.2012 - 31.12.2023

SDC and the Swiss National Science Foundation (SNSF) are offering a new long-term funding scheme for development-relevant research on global issues (www.r4d.ch). The main focus lies on the generation of new insights and solutions as well as on the application of research results into policy and practice through partnership projects between researchers from Switzerland and from developing countries. The overall r4d.ch program consists of five thematic modules and a module for thematically open research. The second module focuses on employment in the context of sustainable development.

Objet 1 – 7 de 7

  • 1