Pas de développement sans droits humains

Il ne peut y avoir de développement durable sans le respect de principes fondamentaux relatifs aux droits de l’homme comme la non-discrimination, la participation et l’état de droit. Ces droits sont au fondement de la coopération internationale. C’est pourquoi la DDC place la promotion des droits de l’homme au cœur de ses priorités.

En point de mire de la DDC

La réalisation des droits de l’homme est un objectif de politique extérieure inscrit dans la Constitution fédérale. La politique extérieure suisse en matière de droits de l’homme s’articule autour de trois grands axes:

  • la protection et la promotion des droits civils et politiques, par exemple l’accès non discriminatoire à la justice et la participation aux décisions politiques,
  • la protection et la promotion des droits économiques, sociaux et culturels, par exemple le droit à l’éducation et à la santé,
  • la protection des droits des groupes particulièrement vulnérables.

La DDC contribue à la mise en œuvre de la politique des droits de l’homme, en s’employant à promouvoir les droits des pauvres et en aidant les gouvernements à respecter, à protéger et à promouvoir ces droits. Dans ses programmes de lutte contre la pauvreté, elle met l’accent sur les droits de l’homme.

Approche fondée sur les droits humains

Dans ses activités, la DDC suit une approche fondée sur les droits humains. Celle-ci est guidée à la fois par des normes internationales, qui offrent une légitimité à la coopération au développement, et par les principes suivants:

  • égalité et non-discrimination,
  • participation et soutien à l’exercice des droits de l’homme (empowerment),
  • obligation de rendre des comptes en cas de violation des droits de l’homme (accountability), reddition de comptes et réparation,
  • indivisibilité et universalité.

La DDC s’engage ainsi à intégrer systématiquement dans ses programmes les questions juridiques ayant trait par exemple au droit de la migration ou au droit du travail, et ce dans tous les pays partenaires. Au travers d’une approche fondée sur les droits humains, la DDC aide des personnes (des titulaires de droits) à revendiquer et à exercer leurs droits. Par ailleurs, elle soutient des institutions étatiques et non étatiques (des détenteurs d’obligations) dans leurs efforts pour s’acquitter de leurs engagements en matière de respect, de protection et de garantie des droits humains.

Renforcer les institutions étatiques et promouvoir les droits des groupes vulnérables

Les contextes de fragilité, les conflits violents et les violations des droits de l’homme constituent autant d’obstacles à la lutte contre la pauvreté. Ces facteurs peuvent se renforcer mutuellement dans une sorte de spirale infernale. Les Etats fragiles ne sont généralement pas en mesure de garantir des prestations essentielles comme la protection contre les violations des droits de l’homme. C’est pourquoi la DDC aide ses pays partenaires à renforcer leurs structures étatiques, afin qu’ils puissent mieux honorer leurs engagements en matière de droits humains.

Au Tadjikistan, par exemple, la DDC soutient des réformes visant à renforcer les services d’assistance juridique. Les femmes dont le mari a quitté le pays pour travailler à l’étranger sont les principales bénéficiaires de ces efforts. En Albanie, un système de protection sociale durable et très complet a été mis en place avec le soutien de la DDC afin d’assurer une meilleure intégration sociale des Roms. En Bolivie, la DDC soutient le bureau de médiation national pour les droits de l’homme et s’emploie à défendre les intérêts de la population indigène. En Afghanistan, la DDC œuvre en faveur d’organisations de défense des droits des femmes et, au Honduras, elle prête son concours à la protection des défenseurs des droits de l’homme.

A travers ces projets, la DDC s’attache à promouvoir les droits de groupes vulnérables et défavorisés, à consolider la société civile et à favoriser la mise en place d’institutions étatiques.

Examiner l’action des pays en faveur des droits de l’homme

La Déclaration universelle des droits de l’homme et les principales conventions de l’ONU relatives aux droits de l’homme constituent un solide dispositif de protection internationale des droits de l’homme. L’un des atouts de ce cadre de référence réside dans l’universalité des droits de l’homme. Or, si la plupart des Etats ont ratifié les principales conventions relatives aux droits de l’homme, il existe encore de nombreux Etats qui ne respectent pas ces droits.

C’est ce qui a conduit l’ONU à mettre en place divers mécanismes de surveillance. Dans le cadre de l’Examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme, les Etats membres de l’ONU doivent régulièrement faire rapport sur la situation des droits de l’homme sur leur territoire. Ce processus permet à la société civile de faire entendre sa voix au niveau international et d’atteindre un large public. La DDC soutient ces efforts. Elle a par exemple permis à des journalistes pakistanaises de prendre position sur le rapport présenté par le gouvernement de son pays. En Afghanistan, elle aide le Ministère de la justice à mettre en œuvre les recommandations formulées par l’ONU.

Documents

A Human Rights-Based Approach to Water and Sanitation
Briefing Paper
[en] (PDF, 486.2 kB, Anglais)

Human Rights and Dignity – Key drivers of development in fragile contexts
Asia Brief - December 2013
[en] (PDF, Nombre de pages 4, 2.7 MB, Anglais)

Politique de la DDC en matière de droits humains
Pour une vie dans la dignité: Promouvoir et concrétiser les droits des pauvres
[fr] (PDF, Nombre de pages 20, 148.0 kB, Français)

Etat de droit, réformes de la justice et coopération au développement
Document coneptuel de la DDC
[fr] (PDF, Nombre de pages 28, 400.6 kB, Français)

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 48

Dénoncer et combattre la violence basée sur le genre en Mongolie

Portrait de deux travailleuses sociales mongoles.

01.05.2016 - 30.04.2020

La violence domestique est en recrudescence en Mongolie depuis le début du siècle. Mais  en raison d’un cruel manque de données, le phénomène est difficile à évaluer et la culture de l’impunité prévaut toujours. La DDC veut remédier à cela par une enquête nationale. En parallèle, elle compte renforcer les institutions, mettre en place des services compétents et sensibiliser l’opinion publique.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Droits de l’homme (y compris droits des femmes)
Protection et accès
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Droits de la personne
Droits de la personne

01.05.2016 - 30.04.2020


CHF 4'390'000



Népal: un éventail de mesures contre la violence sexiste

Les participantes au séminaire de formation regroupées en cercles (photo prise depuis le haut).

01.02.2016 - 31.12.2018

Au Népal, la violence sexiste est un problème omniprésent, qui entrave le développement durable. Pour lutter contre ce phénomène, la DDC et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) ont lancé début 2016 un projet de prévention et d’action sur une durée de trois ans. Le but est, d’une part, d’informer les femmes et les filles de leurs droits et de les inciter à dénoncer les violences qu’elles subissent, de l’autre, d’amener les hommes et les garçons à modifier leur comportement vis-à-vis du sexe féminin. Le projet vise en outre à assurer une prise en charge plus rapide et plus efficace des victimes. Les premiers résultats sont encourageants.

Pays/région Thème Période Budget
Népal
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Droits de l’homme (y compris droits des femmes)
Protection et accès
Développement des systèmes légaux et judiciaires
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Droits de la personne
Droits de la personne
Développement des services légaux et judiciaires

01.02.2016 - 31.12.2018


CHF 2'995'000



Les organisations de la société civile se réforment en Moldavie

Assemblée d’hommes et de femmes

01.12.2015 - 30.06.2021

Le projet « Engaging Citizens and Empowering Communities » vise à renforcer les organisations de la société civile en leur permettant de jouer un rôle critique dans la promotion et la sauvegarde des droits et des intérêts des personnes vulnérables et exclues en Moldavie.

Pays/région Thème Période Budget
Moldova
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Droits de l’homme (y compris droits des femmes)
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Droits de la personne

01.12.2015 - 30.06.2021


CHF 2'850'000



Agir ensemble le long du Nil à travers la musique et l'éducation

Musiciens du Nile Project sur un bateau.

01.05.2015 - 31.10.2019

La DDC soutient dans le bassin du Nil un projet innovant autour de la musique et de l'éducation. A travers le «Nile Project», les populations des onze pays traversés par le fleuve sont invitées à considérer ce dernier comme un écosystème à partager. Des artistes, étudiants et citoyens s'impliquent. Les concerts donnés dans le cadre du projet depuis 2013 ont attiré un vaste public. Des initiatives développées par les étudiants prônent une utilisation plus rationnelle de l’eau du Nil.

Pays/région Thème Période Budget
Egypte
Economie et emploi
Education
Migration
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Education
Environnement
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Economie et emploi
Culture
Réduction des risques de catastrophes – Préparation
Politique d'éducation
Développement de petites et moyennes entreprises
Protection de l'environnement
Développement de petites et moyennes entreprises
Formation professionnelle et développement des compétences
Accès à l'information (y compris soutien aux médiats et TIC)
Atténuation des effets des changements climatiques
Culture
Droits de l’homme (y compris droits des femmes)
Migration en général (développement et partenariats)
Protection et accès
EDUCATION
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
COMMUNICATIONS
INDUSTRIES MANUFACTURIERES
AIDE HUMANITAIRE
EDUCATION
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
ENTREPRISES ET AUTRES SERVICES
INDUSTRIES MANUFACTURIERES
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT,GÉNÉRAL
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
COMMUNICATIONS
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT,GÉNÉRAL
AIDE HUMANITAIRE
Politique de l’éducation et gestion administrative
Organisations et institutions pour l’égalité des femmes
Culture et loisirs
Développement des Petites et moyennes entreprises (PME)
Prévention des catastrophes et préparation à leur survenue
Formation professionnelle
Business support services and institutions
Développement des Petites et moyennes entreprises (PME)
Politique de l’environnement et gestion administrative
Droits de la personne
Organisations et institutions pour l’égalité des femmes
Culture et loisirs
Technologies de l’information et de la communication (TIC)
Protection de la biosphère
Assistance matérielle et services d’urgence

01.05.2015 - 31.10.2019


CHF 750'000



Une vie sans violence, de l’utopie à la pratique

Visage d’une femme violentée.

01.02.2015 - 31.05.2020

A la faveur d’une loi contre les violences faites aux femmes nouvellement adoptée en Bolivie, la DDC entend contribuer à une prise en charge plus systématique et adaptée des femmes victimes. Les autorités locales et nationales de même que la population s’impliquent en parallèle dans un vaste effort de prévention des agressions commises contre les femmes. Les comportements sont trop souvent teintés d’un machisme qui légitime la violence.

Pays/région Thème Période Budget
Bolivia
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Droits de l’homme (y compris droits des femmes)
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Droits de la personne

01.02.2015 - 31.05.2020


CHF 4'070'000



Jeunesse albanaise: des perspectives grâce à un meilleur système de formation professionnelle

Un jeune assembledes capteurs solaires.

15.12.2014 - 31.12.2018

Le taux élevé de chômage chez les jeunes est l’un des principaux défis que connaît l’Albanie. Il s’explique notamment par le fait que les formations sont peu axées sur les qualifications professionnelles recherchées sur le marché du travail. Afin d’améliorer la situation, la DDC aide le pays à réformer son système de formation professionnelle, à davantage axer les enseignements sur la pratique et, partant, à mieux répondre aux besoins du secteur privé.

Pays/région Thème Période Budget
Albanie
Education
Economie et emploi
Formation professionnelle et développement des compétences
Développement du marché du travail
Droits de l’homme (y compris droits des femmes)
EDUCATION
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Formation professionnelle
Politique de l’emploi et gestion administrative
Droits de la personne

15.12.2014 - 31.12.2018


CHF 3'000'000



Supporting Civil Society Organizations in Nicaragua

01.08.2020 - 31.12.2024

SDC and other like-minded donors are engaged in enhancing the democratic and public policy processes in Nicaragua. A strong civil society is essential to the quality and sustainability of this effort. The proposed program will promote citizen participation, strengthen capacities of Civil Society Organizations and foster informed policy dialogue. 


Strengthening of civil-political-economic rights and social auditing.

01.05.2020 - 30.06.2027

Strengthening civil-political-economic rights, freedom of expression and social auditing is a priority to ensure the functioning of the rule of law and respect for human rights in Honduras. The role of civil society is essential in the construction of citizenship and to ensure a system of check and balance. Therefore, the program will support 6 to 8 national civil society organization with strong anchoring in the territories to promote jointly in a concerted, impartial and evidence based way these topics.


UNDP Business Call to Action

01.06.2017 - 31.12.2019

The Business Call to Action (BCtA) is a Public Private Development Partnership (PPDP) between multilateral organizations, bilateral donors and businesses from all over the world that works to accelerate and measure private sector contribution towards the Sustainable Development Goals (SDGs). BCtA challenges and supports businesses to bring the benefits of private sector led growth to the poorest by including them in their value chains as producers, consumers and employees.


Diakonia International Humanitarian Law Resource Center (IHLRC) “Closing the Compliance Gap”

01.01.2017 - 31.12.2019

The Swiss contribution supports Diakonia’s International Humanitarian Law Resource Centre (IHLRC) to respond to the demand for accurate and principled legal analysis on International Humanitarian Law (IHL) and International Human Rights Law in the oPt, and to make it accessible to States and relevant organizations to ensure that their policies and international aid are not in contradiction with international law. This intervention is in line with the Swiss Foreign Policy in the Region and SDC Cooperation Strategy 2015-2018 that aims to promote respect for International Law, to ensure protection by all duty-bearers of the rights of the Palestinian population.


Strengthening Human Rights institutions in Bangladesh

01.01.2017 - 31.12.2020

People in Bangladesh repeatedly suffer from human rights violations which especially affect poor and marginalised people with limited remedy and widespread impunity. The project strengthens (i) the National Human Rights Commission to more effectively promote and protect human rights and (ii) civil society to promote and monitor Human Rights and provide legal aid.


Objet 1 – 12 de 48