La Suisse poursuit son soutien en faveur de la réconciliation et des réformes au Sri Lanka et approfondit les relations bilatérales

Berne, Communiqué de presse, 03.03.2016

La rencontre à Berne entre le ministre sri-lankais des affaires étrangères, Mangala Samaraweera, et le conseiller fédéral Didier Burkhalter a porté avant tout sur les progrès dans le processus de réforme et de réconciliation au Sri Lanka ainsi que sur le développement des relations bilatérales entre la Suisse et ce pays de l'océan Indien. Les deux interlocuteurs ont en outre signé une déclaration d’intention en vue de consultations politiques régulières entre représentants des deux Etats. Par ailleurs, la possibilité d’un partenariat migratoire entre la Suisse et le Sri Lanka sera discutée.

© DFAE
Le conseiller fédéral Didier Burkhalter et le ministre des affaires étrangères Mangala Samaraweera signent à Berne une déclaration d’intention en vue de consultations politiques régulières entre la Suisse et le Sri Lanka. ©

Près d'un an après sa visite au Sri Lanka et les discussions qu'il y a menées avec des représentants du gouvernement sri-lankais et de groupes tamouls à Colombo et à Jaffna, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a accueilli aujourd'hui à Berne le ministre des affaires étrangères de ce pays, Mangala Samaraweera. La dernière visite d'un ministre sri-lankais des affaires étrangères en Suisse remonte à 30 ans.

Les discussions ont en grande partie porté sur le déroulement du programme de réforme et de réconciliation mené par le nouveau gouvernement sri-lankais, visant à atténuer les conséquences de la guerre civile qui a déchiré le Sri Lanka durant des décennies, à stabiliser le pays et à lui ouvrir de nouvelles perspectives. Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a salué les progrès déjà accomplis et a assuré son homologue que la Suisse comptait poursuivre et approfondir son soutien en faveur de ce processus.

Le conseiller fédéral et le ministre sri-lankais des affaires étrangères ont aussi souligné les possibilités de développement des relations bilatérales entre les deux Etats, qui célèbrent cette année déjà les 60 ans de l'établissement de leurs relations diplomatiques. Les deux hommes se sont accordés sur le fait que la coopération entre la Suisse et le Sri Lanka pouvait être intensifiée, non seulement concernant la promotion de la paix et la politique des droits de l'homme, mais aussi dans les domaines de l'économie (volume des échanges provisoires en 2015: env. 300 millions de francs) et de la migration, de la formation et des échanges culturels. Les deux ministres ont envisagé la mise en place d’un partenariat migratoire entre les deux pays. Des discussions techniques doivent avoir lieu prochainement. En outre, les deux ministres des affaires étrangères ont signé à Berne une déclaration d'intention (protocole d'entente) concernant l’organisation de consultations politiques régulières entre représentants des deux Etats.

La Suisse au Sri Lanka: un engagement de longue date

En 2003, tandis que la guerre civile faisait rage au Sri Lanka, la Suisse a ouvert un bureau d'aide humanitaire de la Direction du développement et de la coopération (DDC) à Jaffna, principale ville du nord tamoul, afin de soutenir le retour  des  tamouls (par ex. grâce à la reconstruction d'écoles). Après le tsunami de décembre 2004 et la fin de la guerre civile, en mai 2009, un soutien a également été accordé à des mesures de déminage et de reconstruction, permettant de remettre sur pied 5000 maisons ainsi que des infrastructures dans des villages. Ce programme humanitaire, équivalant à un engagement total de 80 millions de francs, prendra fin en avril 2016. Selon le message concernant la coopération internationale 2017-2020 adopté par le Conseil fédéral, le Sri Lanka sera un pays prioritaire de la Division Sécurité humaine du DFAE.

L'engagement de la Suisse au Sri Lanka en faveur de la promotion de la paix et des droits de l'homme a débuté en 2001, alors que le pays était en proie à la guerre civile. Par l'intermédiaire de la Division Sécurité humaine du DFAE, elle poursuit son engagement dans le domaine de la politique des droits de l'homme et du traitement du passé, et soutient plusieurs mesures propices à la création d'un climat de confiance, notamment en organisant une rencontre entre représentants du gouvernement, de l'opposition, de partis tamouls et musulmans, de la société civile et de la diaspora tamoule, en présence de plusieurs experts de droit constitutionnel.

En 2010, le programme global consacré à la migration et au développement (DDC) a permis en outre à la Suisse d'agir pour la protection des droits des travailleurs migrants et le renforcement des effets positifs de la migration économique. Enfin, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) travaille depuis de nombreuses années à la réintégration de ressortissants sri-lankais de retour au pays, et soutient notamment depuis 2014 un projet de formation professionnelle dans le nord et l'est du territoire.


Informations complémentaires

Principaux axes de l'engagement de la Suisse au Sri Lanka 2016-2020
Page consacrée au Sri Lanka (DFAE)
Engagement de la DDC au Sri Lanka
La Suisse poursuit son engagement au Sri Lanka sous d’autres formes


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères