Début de la page

Le désarmement nucléaire, la voie vers l’élimination totale des armes nucléaires

Des milliers d’armes nucléaires existent encore dans le monde. Les risques liés à ce type d’armes n’ont jamais été aussi élevés depuis la fin de la guerre froide. Pour cette raison, la Suisse s’engage activement dans toutes les enceintes multilatérales en faveur du désarmement nucléaire et soutient un grand nombre de mesures et d’instruments ayant pour but de se rapprocher de l’objectif d’un monde sans armes nucléaires.

Après la fin de la guerre froide, l’amélioration de la situation internationale en matière de sécurité a permis la destruction de milliers d’ogives nucléaires. Cependant, le rythme du désarmement a nettement ralenti depuis,  la situation tendant même, aujourd’hui, à s’inverser.

La conclusion de nouveaux accords semble actuellement hors de portée, tandis que les risques liés aux armes nucléaires n’ont jamais été aussi élevés depuis la fin de la guerre froide. Parmi les facteurs à l’origine de cette situation figurent:

  • l’importance croissante des armes nucléaires en raison de la géopolitique mondiale actuelle,
  • les rivalités stratégiques entre certaines puissances nucléaires,
  • la crise de confiance persistante entre les grandes puissances,
  • la violation d’accords existants dans le domaine de la maîtrise des armements,
  • les ajustements stratégiques et doctrinaux,
  • les manœuvres d’entraînement à caractère offensif,
  • la modernisation 

La Suisse œuvre activement dans toutes les enceintes multilatérales en faveur du désarmement nucléaire. Elle met en garde contre une nouvelle course aux armements et soutient les mesures destinées à instaurer la confiance et la transparence. Il est important d’améliorer le cadre initial en vue de nouvelles mesures de désarmement nucléaire et d’établir des ponts entre les différentes parties prenantes ayant des intérêts divergents en matière de sécurité. La Suisse poursuit les approches et priorités suivantes:

Conséquences humanitaires des explosions d’armes nucléaires

Le document final de la Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, qui s’est tenue en 2010, a mis en évidence les conséquences catastrophiques des armes nucléaires. La Suisse estime qu’il est extrêmement douteux que les armes nucléaires puissent un jour être utilisées  conformément au droit humanitaire international et œuvre pour que les conséquences humanitaires liées à l'utilisation et aux essais passés des armes nucléaires sous-tendent tous les efforts en faveur du désarmement nucléaire.

Pour la Suisse, les conséquences humanitaires catastrophiques de l’utilisation des armes nucléaires constituent une raison majeure pour redoubler d’efforts en matière de désarmement et de non-prolifération.

Conséquences humanitaires des armes nucléaires: résolution adoptée par l’Assemblée générale, bibliothèque numérique des Nations Unies

Levée de l’état d’alerte

Un grand nombre d’armes nucléaires demeurent à un niveau d’alerte élevé dans le monde. Le risque de malentendu ou d’ escalade nucléaire incontrôlée est donc important. Les doctrines nucléaires autorisant des niveaux d’alerte aussi élevés vont à l’encontre des efforts visant à réduire le rôle et le nombre des armes nucléaires. De nombreuses études indiquent que l’abaissement des niveaux d’alerte est non seulement judicieux, mais aussi militairement réalisable sans compromettre la capacité de dissuasion.

Avec la résolution sur la levée de l’état d’alerte déposée devant l’Assemblée générale des Nations Unies, la Suisse et les États  partageant la même vision exigent depuis 2007 une diminution du niveau d’alerte des armes nucléaires. Chaque fois que la résolution est présentée, elle est adoptée à une large majorité.

Réduction du niveau de disponibilité opérationnelle des systèmes d’armes nucléaires: résolution adoptée par l’Assemblée générale, bibliothèque numérique des Nations Unies

La Suisse reste convaincue que des mesures concrètes doivent être prises pour parvenir à un monde exempt d’armes nucléaires et que la vérifiabilité des accords de désarmement doit être garantie:

Mesures concrètes

La Suisse soutient les mesures concrètes qui permettent de se rapprocher de l’objectif d’un monde sans armes nucléaires. Réduire l’importance des armes nucléaires et de la dissuasion nucléaire dans les doctrines de sécurité est un pas important dans la bonne direction.

La Suisse appelle les États dotés d’armes nucléaires à prendre des mesures supplémentaires unilatérales, bilatérales ou multilatérales, conformément au Plan d’Action visant à renforcer le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), afin de réduire encore le nombre d’ogives nucléaires et de vecteurs associés.

Vérification du désarmement nucléaire

Les mécanismes de vérification du désarmement nucléaire sont essentiels pour parvenir à un monde exempt d'armes nucléaires. Cependant, un accord visant à établir de tels mécanismes n'est actuellement pas en vue. Les concepts, instruments et technologies nécessaires peuvent néanmoins déjà être développés. La Suisse soutient de nombreuses initiatives dans ce domaine.

Le Partenariat international pour la vérification du désarmement nucléaire (IPNDV) permet aux États qui ne sont pas dotés d’armes nucléaires de jouer un rôle important dans l’identification et le développement de mesures de vérification multilatérales crédibles, pratiques et efficaces. La Suisse soutient l’IPNDV ainsi que d’autres efforts  de l’ONU et projets  de groupes de réflexion dans le domaine de la vérification.

Partenariat international pour la vérification du désarmement nucléaire (IPNDV) (en)

Traité interdisant la production de matières fissiles

En complément des accords existants, une limitation des matières pouvant être utilisées pour fabriquer des armes nucléaires est nécessaire. C’est pourquoi la Suisse soutient les négociations relatives à un traité interdisant la production de matières fissiles pour la fabrication d’armes nucléaires (FMCT). La Suisse estime qu’un traité sur les matières fissiles se fait attendre depuis longtemps.

Liens

Dernière mise à jour 26.01.2022