Nations Unies: promotion de la paix et de la sécurité

Maintenir la paix et la sécurité internationales est le but premier de l’Organisation des Nations Unies. Créée après la Seconde Guerre mondiale comme un système de sécurité collective, l’ONU a dès le début mis toutes ses forces au service de cet objectif.

Pour l’ONU, la sécurité signifie bien plus que l’absence de conflits et de violence armée. Le développement, le respect des droits de l’homme et la protection contre les risques environnementaux sont des conditions importantes pour garantir la sécurité et la paix durable. Le maintien de la paix présente aujourd’hui de nombreuses facettes et comporte à la fois un volet civil et un volet militaire.

La Suisse met du personnel et des moyens à la disposition de l’ONU pour ses actions de promotion de la paix.

L’ONU s’engage pour la paix et la sécurité de différentes manières.

  • Le Conseil de sécurité décide de l’envoi de missions de maintien ou de soutien de la paix.
  • Le secrétaire général de l’ONU peut lancer des initiatives.
  • Des représentants ou des envoyés du secrétaire général cherchent sur le terrain des solutions aux conflits, si possible avant même que n’éclatent des violences.
  • L’ONU peut aussi prononcer des sanctions économiques en cas d’échec des négociations ou des médiations.
  • Lorsqu'un conflit menace la paix mondiale et la sécurité internationale, le Conseil de sécurité peut, en dernier recours, autoriser l'utilisation de moyens militaires (chapitre 7 de la Charte des Nations Unies).
  • La Commission de consolidation de la paix s'emploie à accompagner les Etats sur le chemin d’une paix durable après un conflit et à promouvoir le dialogue entre les principaux acteurs en présence. La Suisse œuvre activement au sein de la Commission de consolidation de la paix, dont elle préside la Formation Burundi. Elle souhaite en outre générer des synergies positives entre la Commission et la «Genève internationale». C'est pourquoi elle soutient la Geneva Peacebuilding Platform (GPP).