Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Séisme en Albanie: la Suisse envoie des renforts et participe à la reconstruction

Fin novembre 2019, un séisme a provoqué des dégâts considérables en Albanie. Plus de 80’000 bâtiments ont été endommagés. Pour participer à la reconstruction, la Suisse s’est engagée, lors de la conférence des pays donateurs organisée à Bruxelles, à verser une contribution d’environ 10 millions de francs. Une équipe d’intervention rapide du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) avait déjà été envoyée sur place à l’automne dernier.

Immeuble d’habitation dont la façade a été éventrée. Le trou provoqué par le séisme laisse entrevoir l’intérieur d’une chambre à coucher.

Le séisme qui a frappé l’Albanie le 26 novembre 2019 a détruit ou endommagé un grand nombre de bâtiments. Plus de 83'000 d’entre eux nécessitent des réparations. © Keystone

D’une magnitude de 6,4 sur l’échelle de Richter, le séisme qui a frappé l’Albanie le 26 novembre 2019 est le plus puissant que le pays ait connu depuis 40 ans. L’épicentre était situé à 10 kilomètres au nord de Durrës, la deuxième plus grande ville d’Albanie. Cette catastrophe naturelle a fait 51 morts. En réponse à une demande d’aide officielle du gouvernement albanais, la Suisse a détaché une équipe d’intervention rapide du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) dans la région touchée. La contribution de l’Aide humanitaire de la Confédération bénéficie directement à plus de 5200 personnes.

Un homme extrait un châssis de fenêtre d’une pièce endommagée par le séisme.
Legende: Certains quartiers de la ville de Durrës ont été entièrement détruits par le séisme. © Keystone

Le séisme du 26 novembre 2019 a détruit ou endommagé un grand nombre de bâtiments. Plus de 83'000 d’entre eux nécessitent des réparations. Cette catastrophe naturelle a fait 51 morts et près de 1000 blessés. Quelque 17’000 personnes ont perdu leur logement.

La situation sur place après le séisme

Un membre de l’équipe d’intervention rapide du CSA envoyé à Durrës se souvient: les bâtiments avaient subi d’importants dommages et certains étaient entièrement détruits. Les équipes de secours travaillaient d’arrache-pied au milieu des ruines et sous un nuage de poussière. Après le séisme, les immeubles fissurés en plusieurs endroits n’étaient plus sûrs. La plupart des gens avaient peur de retourner chez eux et se posaient inévitablement la question de savoir si leur logement était encore habitable.

Deux ingénieurs civils inspectent les murs d’un hôpital situé à Durrës.
Légende: Des ingénieurs civils du CSA vérifient la stabilité des murs d’un hôpital situé à Durrës, en Albanie. © DFAE

Pour résoudre ce problème, le CSA a mis en place des mesures spécifiques. Il a distribué des tentes d’hiver, des lits, des couvertures et des bâches aux populations vivant dans les zones rurales des districts de Lezhë et de Durrës. Ce matériel a permis d’abriter temporairement quelque 1100 personnes. Par ailleurs, 344 ménages ont reçu de l’argent liquide pour effectuer les réparations les plus urgentes dans leur logement. En collaboration avec leurs homologues albanais, des ingénieurs civils suisses ont contrôlé la stabilité d’immeubles d’habitation et de bâtiments publics, tels que des hôpitaux et des écoles, pour déterminer si ces derniers devaient être scellés ou s’ils pouvaient être rouverts à la population.

La Suisse apporte son soutien à l’Albanie, un pays partenaire

Le travail effectué par les équipes internationales de secours, dont celle de la Suisse, a certes été efficace, mais l’Albanie ne s’est pas encore remise du séisme. Le montant des dégâts est estimé à environ 900 millions CHF et le coût de la reconstruction à 1,15 milliard CHF. Face à l’ampleur de ce défi, la Commission européenne a décidé d’organiser une conférence internationale des donateurs le 17 février 2020 à Bruxelles. Lors de cette conférence, la Suisse a annoncé qu’elle participerait à hauteur de 10,2 millions CHF aux efforts de reconstruction en Albanie.

Dans le cadre de sa coopération avec l’Europe de Est, la Suisse apporte déjà un soutien à l’Albanie dans les domaines de la démocratisation, de la décentralisation, du développement économique, des infrastructures urbaines, de l’énergie et de la santé. Par ailleurs, les deux pays célèbreront en 2020 le 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques. Dans un tel contexte et face à la détresse de la population, la Suisse n’a pas hésité à apporter son soutien à son partenaire dans ces moments difficiles.

Le montant destiné à la reconstruction sera alloué par la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’État à l’économie (SECO).

Haut de page