Message d’accueil de l’ambassadeur

Chers et chères internautes,

Bienvenue et merci de visiter notre site !

Le Conseil de l’Europe dont la Suisse est membre depuis 1963 reste une institution indispensable. Il n’a pas d’équivalent.

Le propre du Conseil de l’Europe est la défense des droits de l’homme, de la démocratie et de l’Etat de droit. Les pays qui s’y trouvent réunis partagent, pour les premiers depuis 1949, la volonté de faire de l’Europe un espace de paix et de liberté fondé sur la coopération d’Etats égaux et souverains. Les individus y ont partout la garantie des mêmes droits fondamentaux, consacrée par l’autorité de la Cour européenne des droits de l’homme comme ultime instance de recours. De plus le Conseil de l’Europe œuvre en faveur de la défense des libertés individuelles et promeut des conditions propices à leur exercice en élaborant des normes couvrant des aspects variés de la vie moderne, sous forme de conventions multilatérales proposées à l’adoption par ses membres ou aussi par d’autres Etats. Conseil des Ministres et Assemblée parlementaire à voix consultative coopèrent pour améliorer le respect de ces normes, avec l’appui de groupes de travail intergouvernementaux, de comité d’experts indépendants des gouvernements et de rapporteurs parlementaires. Le Secrétaire général, élu par l’Assemblée parlementaire, oriente et met en œuvre la stratégie de l’organisation. La Commissaire aux droits de l’homme ajoute sa vigilance et son action à celles des organes statutaires. Le Conseil des Communes et Régions d’Europe rassemble les représentants d’autorités locales autour des objectifs propres à la coopération européenne. Les organisations non-gouvernementales se réunissent également au titre de partenaires du Conseil de l’Europe.

L’année de son 70ème anniversaire le Conseil de l’Europe se trouve cependant aux prises avec des défis complexes et urgents qui menacent sa stabilité politique et financière. Le renforcement de la coopération entre le Comité des Ministres et l’Assemblée parlementaire pour faire face à des violations graves de leurs obligations contractuelles par des Etats membres, comme il en existe malheureusement, sera l’une des clés de la solution de ces problèmes. Une réduction prononcée et rapide des dépenses ordinaires du Secrétariat, en conséquence du non-paiement des cotisations de la Russie, porterait un coup grave aux services que le Conseil de l’Europe fournit pour la promotion d’un environnement propice aux libertés dans les Etats membres.

La Suisse bénéficie de son appartenance au Conseil de l’Europe au moins à deux égards :

  • Le Conseil de l’Europe assure l’ancrage, sur le continent européen et au-delà, pour près de 830 millions d’habitants et pour tous les justiciables des tribunaux des Etats membres, d’un corps de libertés fondamentales dans lesquelles notre pays et nos compatriotes se reconnaissent pleinement;
  • Le Conseil de l’Europe est une enceinte où la Suisse, à titre de partenaire égale, peut s’adresser à ses voisins européens, dialoguer avec eux et travailler à améliorer les conditions de vie en société, en assumant des engagements librement consentis.

La Représentation suisse auprès du Conseil de l’Europe veille à la présence de la Suisse dans les organes du Comité des Ministres et appuie le travail des délégués et experts désignés pour y siéger. Elle exprime la position de la Suisse lors des débats hebdomadaires des Délégués des Ministres et dans d’autres enceintes intergouvernementales.  Elle entretient un contact étroit avec le Secrétariat, pour encourager notamment des projets favorisés par la Suisse, et suit les travaux des autres organes du Conseil de l’Europe en y apportant le soutien adéquat à la présence de la Suisse. De surcroît, mon équipe et moi-même allons volontiers à la rencontre des visiteurs suisse qui souhaitent s’informer sur le travail du Conseil de l’Europe, afin de leur présenter notre travail et de répondre au mieux à leurs questions.

C’est donc avec plaisir que je vous donne rendez-vous à Strasbourg, en vous proposant de consulter aussi, au préalable, le riche site du Conseil de l’Europe.

En vous souhaitant bonne navigation,

Avec mes cordiaux messages

 

Christian Meuwly

Ambassadeur

Représentant permanent de la Suisse auprès du Conseil de l’Europe