Forum mondial contre le terrorisme

Le Forum mondial contre le terrorisme renforce et complète les activités internationales déjà en cours en matière de lutte contre le terrorisme. La Suisse œuvre également dans ce cadre en faveur de la promotion des droits de l’homme et d'une articulation étroite entre le Forum et l’ONU.

Le Forum mondial contre le terrorisme (Global Counterterrorism Forum – GCTF) a été créé en septembre 2011 à New York. Ce forum regroupe 29 Etats de toutes les régions du monde et l’Union européenne. Il a pour vocation d’identifier les besoins nationaux et internationaux en matière de lutte contre le terrorisme, d’élaborer des solutions pertinentes ainsi que de coordonner et renforcer les capacités des Etats intéressés dans ce domaine.

Le GCTF se compose d’un Comité de coordination coprésidé par les États-Unis et la Turquie, ainsi que de six groupes de travail qui consacrent leurs travaux aux domaines d’activité ci-après:

Domaines thématiques:

  • justice pénale et état de droit dans la lutte contre le terrorisme
  • lutte contre l’extrémisme violent
  • détention et réintégration
  • combattants terroristes étrangers

Domaines géographiques:

  • région du Sahel
  • Corne de l’Afrique

Priorités de la Suisse 

Ce forum offre à la Suisse une plateforme importante pour préserver ses intérêts et valeurs dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Elle œuvre également dans ce cadre en faveur de la promotion des droits de l’homme et d’une articulation étroite entre le forum et l’ONU.

Pour articuler ses activités avec celles de l’ONU, le forum doit porter une attention égale aux quatre piliers de la stratégie antiterroriste mondiale

  • mesures visant à éliminer les conditions propices à la propagation du terrorisme
  • mesures visant à prévenir et combattre le terrorisme
  • mesures destinées à étoffer les moyens dont disposent les États et à renforcer le rôle de l’ONU
  • mesures garantissant le respect des droits de l’Homme et la primauté du droit en tant que base fondamentale de la lutte antiterroriste

La Suisse a organisé une conférence internationale les 23 et 24 février 2012 à Interlaken, en vue d’assurer une coordination optimale de la lutte contre le terrorisme entre le forum, l’ONU et d’autres organisations internationales et régionales. Lors de cette conférence, les membres du GCTF ont pu souligner leur appui au rôle central incombant aux Nations Unies dans la lutte internationale contre le terrorisme.

Le phénomène des combattants étrangers, l’augmentation du nombre d’enlèvements contre rançon (kidnapping for ransom / KFR) ainsi que l’extrémisme violent ont été les principaux thèmes abordés lors de la 5e réunion ministérielle du GCTF, qui s’est tenue le 23 septembre 2014 à New York. Le président de la Confédération Didier Burkhalter a condamné dans son discours les crimes perpétrés par l’«Etat islamique» (EI), Al-Qaida, Boko Haram, Al-Shabab et le Front al-Nosra. Il a annoncé que la Suisse prendra des mesures pour dissuader des combattants étrangers de se rendre dans les zones de conflit et souligné la nécessité de renforcer la coopération en matière de lutte contre le terrorisme au niveau national et international. Forte de cette conviction, la Suisse travaille également sur ces questions au sein de l’OSCE et a notamment organisé une conférence sur le thème de l’enlèvement contre rançon en avril dernier. La création à Genève du Global Community Engagement and Resilience Fund (GCERF), un fonds destiné à financer des initiatives locales visant à prévenir la radicalisation, a également été annoncée à cette occasion. A la fin de la réunion, les participants ont décidé de constituer le groupe de travail «Combattants terroristes étrangers» et adopté les documents de référence suivants du GCTF:

L’unité de coordination de la lutte contre le terrorisme, qui est rattachée au DFAE, assure les contacts entre la Suisse et le Forum.

Réunion ministérielle Abou Dhabi, 14.12.2012

Réunion ministérielle d'Istanbul, 07.06.2012