Politique migratoire extérieure de la Suisse

La Suisse poursuit une politique migratoire extérieure englobant toutes les facettes de la migration et tenant dûment compte des intérêts du pays. Elle dispose de divers instruments à cet effet.

La politique migratoire extérieure de la Suisse se fonde sur le Rapport sur la coopération en matière de migration internationale, que le Conseil fédéral a approuvé en février 2011. Dans ce document, la Suisse prend les engagements suivants:

  • privilégier une approche holistique de la migration et tenir compte aussi bien des opportunités que des défis liés à la migration;
  • promouvoir une approche partenariale entre les pays d’origine, de transit et de destination en tenant compte des intérêts de toutes les parties impliquées;
  • veiller à ce que les services compétents de l’administration fédérale adoptent une approche pangouvernementale.

La Suisse relie en outre les instruments de la coopération internationale et de la politique migratoire extérieure en vue de réduire les causes de la migration irrégulière et des déplacements forcés (p. ex. les conflits armés).

Collaboration interdépartementale

Les activités menées dans le cadre de la politique migratoire de la Suisse sont coordonnées par la structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale (structure IMZ). Instituée en 2011 par le Conseil fédéral, la structure IMZ se compose principalement des instances suivantes:

  • Secrétariat d’État et la Direction du développement et de la coopération (DDC) du DFAE;
  • Secrétariat d’État aux migrations (SEM) et Office fédéral de la police (fedpol) du Département fédéral de justice et police (DFJP);
  • Secrétariat d’État à l’économie (SECO) du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR).

Le Conseil fédéral a par ailleurs nommé un ambassadeur du DFAE chargé du développement, des déplacements forcés et de la migration, qui représente la Suisse dans les instances internationales.

Instruments de la politique migratoire extérieure

Pour une mise en œuvre rigoureuse et cohérente de la politique migratoire extérieure de la Suisse, il est essentiel de recourir à des instruments adaptés:

  • Dialogues internationaux et régionaux sur la migration
  • Partenariats migratoires avec différents pays
  • Programmes visant à renforcer la protection des réfugiés et des migrants dans leurs régions d’origine («Protection dans la région»)
  • Accords de réadmission et accords de coopération en matière migratoire