Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Suisse-Nations Unies : une longue histoire

La charte des Nations Unies fête ses 75 ans. Signée à San Francisco, le 26 juin 1945, par 50 États, elle marque la fondation de l’Organisation des Nations Unies (ONU) dont elle fixe le cadre. Une organisation multilatérale dont les principes et ses objectifs coïncident, aujourd’hui encore, largement avec les intérêts et les valeurs de la Suisse.

Egypte signant la charte des Nations Unies avec la charte en premier plan

L’Egypte signe la charte des Nations Unies lors de la Conférence de San Francisco. © ONU/Photo historique

La charte des Nations Unies, dont on fête le 75ème anniversaire, pose les bases de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Sa création est à l’initiative du président américain Franklin D. Roosevelt. La seconde guerre mondiale pas encore terminée, il cherche, avec ses alliés du moment, à institutionnaliser un nouvel espace de dialogue international. Il s’agit alors de pallier l’échec de la Société des Nations (SDN), fragilisée depuis sa fondation par la non-adhésion des États-Unis et de plusieurs autres grandes puissances. L’objectif principal est alors de réussir à préserver les générations futures du fléau de la guerre. Bien qu’il ait bâti les bases de cette nouvelle organisation internationale, le président Roosevelt ne verra pas ses ambitions accomplies. Il meurt quelques semaines avant la conférence de San Francisco. C’est Harry Truman qui mènera le projet à terme. Après des mois de pourparlers, le projet se concrétise le 26 juin 1945 lors de la Conférence de San Francisco, par la signature de la charte par 50 Etats. Elle entre en vigueur le 24 octobre 1945 après sa ratification par la majorité des signataires. L’ONU en tant qu’organisation internationale est ainsi créée.

La charte des Nations Unies que vous venez de signer constitue une base solide sur laquelle nous pourrons édifier un monde meilleur.
Harry S. Truman, allocution de clôture de la Conférence de San Francisco

De par les pouvoirs que lui confèrent sa charte fondatrice et son statut unique à l'échelon international, les Nations Unies possèdent aujourd’hui encore une légitimité unique en ce qui concerne les sujets qu’elle aborde, son implication dans des processus décisionnels et son rôle dans l'élaboration de normes et de standards internationaux. Pratiquement tous les Etats sont membres de l’ONU. Elle constitue ainsi un forum permettant aux gouvernements de trouver des domaines d'entente et de résoudre ensemble des problèmes. Même après 75 ans, la charte des Nations Unies n'a donc rien perdu de sa pertinence. C'est un dénominateur commun auquel le monde entier peut encore se référer.

Le multilatéralisme et la Suisse

Les principes et les objectifs de la charte des Nations Unies coïncident largement avec les intérêts et les valeurs de la Suisse, comme définie dans sa constitution. Comme en 1920 avec la Société des Nations, la Suisse est le seul État à adhérer, en 2002, aux Nations Unies après une votation populaire. Aujourd’hui la Suisse est un membre actif et innovant de l’ONU. Elle est, non seulement, connue pour ses efforts en faveur du droit international humanitaire, des droits de l'homme, de la promotion de la paix et du développement durable mais est aussi très appréciée par les autres Etats lors des négociations difficiles. Mais l’adhésion de la Suisse aux Nations Unies donne également à la Suisse la possibilité de contribuer à la solution de problèmes globaux et ainsi de défendre nos intérêts nationaux. Cela est aussi une des motivations principales pour la candidature de la Suisse, pour une période de deux ans (2023-2024), à un siège non permanent au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

Organisation des Nations Unies

L’Organisation des Nations unies (ONU) se compose aujourd’hui de 193 États, dont la Suisse. Si le siège principal des Nations Unies est à New York, il existe trois sièges subsidiaires à Genève, Vienne et Nairobi. De nombreuses agences et organisations spécialisées importantes des Nations Unies ont leur siège à Genève, où se déroulent aujourd’hui les deux tiers des activités du système des Nations Unies.

Histoire des Nations Unies

Stratégie de politique extérieure 2020–2023

La stratégie de politique extérieure expose les grands axes et priorités de la politique étrangère. Le premier objectif vise à s’engager en faveur d’un monde pacifique et sûr, où chacun peut vivre à l’abri de la terreur et de la misère et où le respect des droits de l’homme et la prospérité économique sont garantis. La candidature de la Suisse au Conseil de sécurité de l’ONU et l’obtention d’un siège en son sein pour 2023–2024 participe à cet objectif.

Stratégie de politique extérieure 2020–2023

Haut de page