Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Conférence pour l’Afghanistan à Genève: la communauté internationale solidaire

Guerre, violences et pandémie ont des conséquences désastreuses en Afghanistan. Pour aider ce pays qui compte parmi les plus pauvres du monde, la communauté internationale se réunit dans le cadre de la Conférence des donateurs les 23 et 24 novembre 2020. Virtuel pour la plupart des participants, l’événement se déroule à Genève pour les trois co-organisateurs et la Suisse, en tant qu’État hôte. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis y assistera le 24 novembre.

Une femme et une jeune fille sont assises sous une tente blanche sommaire dressée dans le désert.

L’Afghanistan est confronté à de nombreux défis. © Keystone

La conférence quadriennale des donateurs pour l’Afghanistan est toujours un moment important. Bien que le pays ait entamé un processus de paix entre le gouvernement à Kaboul et les talibans pour mettre fin à des décennies de guerre, il se trouve dans une situation critique encore aggravée par la crise sanitaire liée au coronavirus. Ses finances sont exsangues.

Ces 23 et 24 novembre, des représentants de plus de 70 pays, d’organisations et d’agences internationales lancent une vaste collecte de fonds et fixent des objectifs de développement pour l’Afghanistan pour la période 2021-2024, avec un accent particulier mis sur la paix, la reconstruction et le développement. Un total de 12 milliards de dollars a été envisagé lors de la conférence pour les quatre prochaines années, certains États se réservant le droit de réévaluer les besoins à la fin de 2021.

La Suisse participe comme donatrice et assiste à l’événement depuis Genève, en tant qu’Etat hôte, au côté des trois co-organisateurs – Les Nations Unies et les gouvernements finlandais et afghan. La plupart des donateurs sont présents virtuellement en raison du COVID-19. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a ouvert la conférence et annoncé une contribution helvétique de 104 millions de francs sur une durée de quatre ans.

Le DFAE travaille depuis des années en Afghanistan, pays prioritaire de sa coopération internationale. La contribution suisse s'inscrit d’ailleurs dans le cadre de la stratégie de la Coopération Internationale 2021-2024. Le DFAE dispose d’un bureau à Kaboul afin de mettre en œuvre le programme de développement et l'aide humanitaire ainsi que d'entretenir les relations bilatérales. Par son action, la Suisse promeut la paix, la réduction de la souffrance et de la pauvreté, le respect des droits de l’homme et l’amélioration de l’agriculture et de l’éducation.

Haut de page