Politique migratoire extérieure

De nombreuses personnes sont contraintes de quitter leurs régions d’origine pour diverses raisons économiques, politiques ou sociales. © Keystone

La Suisse s’engage en faveur de la protection des réfugiés, des déplacés internes et des migrants et crée les conditions nécessaires pour qu’ils puissent exercer leurs droits de l’homme.

Dans le sillage de la mondialisation et de l’internationalisation croissante de tous les domaines de la vie, les formes de mobilité et les motifs individuels de déplacement sont devenues plus divers et complexes. À côté de la mobilité librement choisie, il existe de nombreuses situations de migration forcée et de persécution.

Aujourd’hui, 65 millions de personnes sont déplacées, à l’intérieur ou à l’extérieur de leur pays, à la suite de persécutions politiques, de conflits armés ou de violations graves des droits de l’homme. En plus, chaque année, des millions d’individus quittent leur patrie à cause des catastrophes naturelles et des conséquences négatives du changement climatique, de la fragilité de leur État d’origine, de la pauvreté systémique et de l’absence de perspectives.

La situation qui prévaut actuellement met en évidence les faiblesses des structures tant nationales qu’internationales face aux enjeux des déplacements et des migrations dans toutes les régions de la planète. Il devient de plus en plus évident que tous les États sont confrontés aux conséquences de la migration et des déplacements, qu’ils soient pays d’origine, de transit ou de destination. Il est donc indispensable que tous les acteurs et toutes les régions resserrent leur collaboration au-delà de leurs frontières respectives.

La Suisse s’implique dans le dialogue international sur la migration et dans les partenariats migratoires bilatéraux. Elle s’engage en faveur de la protection des réfugiés, des déplacés internes et des migrants dans leurs régions d’origine. Elle contribue parallèlement au développement des discussions internationales sur la protection, notamment dans le cadre de la Plateforme sur les déplacements liés aux catastrophes, issue de l’Initiative Nansen.

Politique extérieure de la Suisse en matière de migration

Exploiter les opportunités offertes par la migration et surmonter les défis de manière constructive: la Suisse s’efforce de mettre en œuvre une politique migratoire extérieure globale et cohérente.

Partenariats migratoires

Instrument souple et novateur de la politique extérieure de la Suisse en matière de migration: la Suisse garantit une collaboration partenariale et tient compte des intérêts de toutes les parties prenantes.

Faits et tendances

Chiffres et faits sur les flux migratoires et les mouvements de réfugiés et tendances concernant les lacunes en termes de protection.

Dialogue international sur la migration

Aborder la migration sous l’angle de la gouvernance mondiale: la Suisse promeut un dialogue intégrant tous les acteurs concernés et la collaboration constructive au sein des organes multilatéraux.

Protection des réfugiés dans la région d’origine

Protection pour les réfugiés et les migrants dans les pays de premier accueil.