Relations bilatérales Suisse–Bahamas

Les relations bilatérales entre la Suisse et les Bahamas se concentrent sur le secteur financier et sur le tourisme. Les échanges commerciaux sont modestes mais les entreprises suisses en apprécient le cadre général.

Points clés des relations diplomatiques

L'Ambassadeur de Suisse à Ottawa est accrédité auprès du gouvernement des Bahamas. Le Consulat général de Suisse à Montréal est en charge des affaires consulaires. Un consul honoraire représente la Suisse à Nassau.
 
Si les échanges commerciaux sont modestes, les flux de capitaux sont eux considérables. Plus de 30 instituts financiers suisses sont présents dans cet État des Caraïbes.

Banque de données des traités internationaux

Gouvernement des Bahamas (en)

Communauté des Caraïbes Caricom (en)

Guide de l'entraide aux Bahamas

Coopération économique

Depuis la fin 2010, la Suisse est le 4e partenaire des Bahamas dans le secteur des importations et son premier partenaire commercial en Europe. Le volume des échanges reste toutefois modeste. Le commerce concerne principalement des objets d'art, des bijoux et des antiquités.
 
Depuis 2009, les Bahamas ont signé avec différents États - mais pas la Suisse - des accords d'échange de renseignements fiscaux conformes aux standards de l'OCDE.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise

Les Suissesses et les Suisses aux Bahamas

Fin 2015, 483 citoyens et citoyennes suisses résidaient aux Bahamas, un grand nombre d'entre eux travaillant dans le secteur financier.

Historique des relations bilatérales

Le Conseil fédéral a reconnu l'indépendance des Bahamas en 1973 et noué des relations diplomatiques et consulaires dès l'année suivante.
 
Le groupe alimentaire Nestlé est établi aux Bahamas depuis 1936. Le pays attire également des banquiers et des hôteliers suisses depuis les années 1950. Deux succursales de banques suisses y étaient installées en 1973; on en comptait 20 en 1990.

Bahamas, dictionnaire historique de la Suisse