Documents de voyage, visa et formalités d’entrée

Principe

Chaque pays édicte ses lois de manière indépendante, y compris celles portant sur les conditions d’entrée et de séjour. Ce sont donc les ambassades et les consulats des pays de destination qui donnent des renseignements sur les dispositions juridiques en vigueur et qui octroient des visas.

L’ambassade ou le consulat de votre pays de transit et de destination pourra répondre, entre autres, aux questions suivantes:

  • Ai-je besoin d’un passeport ou d’une carte d’identité? Quelle doit être la durée de validité de mes documents d’identité? De nombreux pays exigent que le passeport soit encore valable six mois au-delà de la date de départ du pays prévue. Veillez à ce que votre passeport dispose de suffisamment de pages libres pour les visas et les tampons d’entrée et de sortie.
  • Combien de temps puis-je séjourner dans le pays?
  • Ai-je besoin d’un visa ou d’une autorisation électronique de voyage? Quels documents dois-je présenter pour obtenir un visa? Combien de temps prend la délivrance d’un visa? Attention: dans certains pays les passeports provisoires d'urgence sont soumis à des règles différentes que les passeports ordinaires. Vérifiez si le visa correspond à la durée de séjour demandée.
  • Puis-je demander le visa auprès d’une autre ambassade que le pays de destination, si je fais un long voyage à travers plusieurs pays? (En principe, le visa doit être demandé dans le pays de résidence.)
  • Quelles conditions d'entrée dois-je remplir pour travailler ou faire des études dans ce pays? Dans la plupart des pays, les conditions d’entrée sur le territoire ne sont pas les mêmes pour les voyages de tourisme que pour les séjours au pair, les stages, ou l’exercice d’une activité professionnelle, qu’elle soit rémunérée ou non (même au sein d’une organisation de bienfaisance).
  • Si mon enfant, qui est mineur, voyage seul ou accompagné uniquement d’un parent ou d’une tierce personne, a-t-il besoin d’une autorisation écrite des parents ou du parent non accompagnant? Quelle forme doit revêtir cette autorisation?
  • Par quels postes frontières suis-je autorisé à passer?
  • Faut-il, pour passer la frontière, pouvoir présenter un tampon d’entrée ou de sortie dans le passeport? Dans de nombreux pays, les tampons d’entrée et de sortie font offices de contrôle pour la durée du séjour. S’il manque l’un des tampons, cela peut entrainer des amendes ou des difficultés à la sortie ou lors d’un retour antérieur dans le pays.
  • Ai-je le droit de circuler dans l’ensemble du pays ou existe-t-il des régions soumises à des restrictions d’accès?
  • Le vaccin contre la fièvre jaune est-il obligatoire pour se rendre dans ce pays? Dans de nombreux pays, le vaccin est obligatoire si l’on a séjourné au préalable dans une zone contaminée ou si la fièvre jaune est présente dans certaines régions du territoire national. Le vaccin doit être attesté dans un carnet de vaccination international.
  • Quelles réglementations douanières dois-je respecter lors de l’entrée et la sortie du pays, p. ex. pour les médicaments, les appareils électroniques, les denrées alimentaires, l’alcool, les antiquités, les objets du patrimoine culturel etc.?
  • Quelles dispositions font foi dans l’importation, l’exportation ainsi que dans l’utilisation des armes à feu, des munitions, des sprays au poivre etc. à l’intérieur du pays? Les armes à feu et les munitions peuvent uniquement être importées et exportées avec une autorisation. Même les douilles vides peuvent conduire à une arrestation. Dans beaucoup de pays, les sprays au poivre sont interdits ou uniquement autorisés sous certaines conditions.
  • Puis-je emmener mon animal domestique?
  • Quels sont les documents et assurances dont j’ai besoin pour pouvoir voyager avec mon propre véhicule? Ai-je besoin d’un permis de conduire international?

Veuillez donc prendre contact avec la représentation la plus proche (ambassade ou consulat) de votre pays de destination.
Ambassades et consulats étrangers
Secrétariat d'Etat aux migrations – Schengen
Passeport suisse et carte d'identité suisse

Contrôles aux frontières

De manière générale, les contrôles aux frontières ont été renforcés. Les conditions d’entrée sont fixées par les pays eux-mêmes et peuvent dépendre de plusieurs facteurs comme la menace terroriste, des conflits internes ou des différends interétatiques.

Il est possible que l’on prenne vos empreintes digitales et que l’on vous questionne longuement, par exemple sur le but de votre voyage, votre situation personnelle, une ancienne ou une deuxième nationalité, ou encore sur vos voyages précédents selon les tampons d’entrée et de sortie présents dans votre passeport. Les questions varient en fonction des pays ainsi que des parcours personnels de chacun. On attend de vous que vous y répondiez calmement et sans retenue. N’essayez pas de détendre l’atmosphère en faisant des plaisanteries, car elles pourraient être mal interprétées. La présentation des justificatifs de votre itinéraire, comme p. ex. les réservations d’hôtels ou le programme de votre agence de voyage, pourrait faciliter les choses.
Attendez-vous éventuellement à de longues formalités, surtout si vous vous déplacez avec votre propre véhicule.

Dans certaines circonstances, les services de l’immigration ont le droit de reconduire un voyageur à la frontière, même si ce dernier est détenteur d’un visa ou en est exempté. La législation locale fixe les conditions et les modalités du refoulement. Les ambassades et les consulats n’ont pas la possibilité d’intervenir.

Si lors d’un précédent séjour dans le pays de destination vous avez enfreint la loi et omis de régler l’affaire, vous pouvez à votre arrivée dans le pays faire l’objet d’une arrestation. Il en va de même si l’on vous soupçonne d’avoir commis une infraction dans le pays de destination ou si vous avez fait partie ou faites encore partie d’une organisation qui y est interdite. Veuillez clarifier l'état de la situation par l'intermédiaire d'avocats locaux.

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.