Valid on:
Published on: 22.03.2017

Conseils aux voyageurs – Kazakhstan

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

La situation politique et sociale peut être qualifiée de stable. Des manifestations locales violentes peuvent toutefois se produire, principalement à l’ouest du pays, où se trouvent les champs de pétrole. Tenez-vous à l'écart de toute manifestation dans l’ensemble du pays.

Les autorités kazakhes attirent l'attention sur les risques d’actes terroristes. Début juin 2016, lors d’attaques à Aktobé, plusieurs personnes ont été blessées ou tuées par balles. Prenez également en considération la rubrique
Terrorisme et enlèvements

Criminalité

Les vols à la tire et autres et des agressions se produisent, parfois avec l'usage de la violence. Il arrive que des voleurs se fassent passer pour des policiers en uniforme. Il est notamment recommandé d'observer les mesures de précaution suivantes:

  • Ne portez pas sur vous d’objets de valeur (montres, bijoux) ni de grosses sommes d’argent.
  • Faites preuve de prudence en cas de rencontres de hasard dans les bars et les restaurants. Il arrive que des personnes se voient offrir des boissons contenant de la drogue et se fassent dévaliser après les avoir ingérées.
  • Prenez uniquement les taxis qui vous sont recommandés par l'hôtel, de votre guide ou d’une personne de confiance sur place.
  • Evitez de vous promener ou de circuler en voiture la nuit.
  • Le niveau de corruption et de crime organisé est élevé. Aux hommes d'affaires, il est recommandé de faire organiser leurs rencontres par une compagnie ou une agence locale et de se montrer particulièrement vigilants dans le choix de leurs partenaires d'affaires.

Transports et infrastructures

Les routes sont très mal entretenues, particulièrement en hiver. Les réactions imprévisibles des nombreux conducteurs et les excès de vitesse constituent un risque supplémentaire. Les accidents graves de la circulation sont nombreux sur les grands axes routiers, p.ex. entre Almaty et Astana. II est recommandé de faire preuve de la plus grande prudence sur la route et de renoncer à circuler de nuit à l'intérieur du pays.

Dispositions légales particulières

Il est entre autres interdit de photographier les installations militaires et certains bâtiments publics (postes-frontières, aéroports, gares ferroviaires, etc.). L'offense au président et à sa famille constitue un délit (peine de prison).

L'alcool au volant est interdit (0 pour mille!), sous peine de confiscation provisoire du véhicule et d'arrestation immédiate du conducteur. Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont passibles de peines de prison allant de sept à quinze ans.

Les conditions de détention sont très difficiles et la tuberculose est répandue entre détenus.

Risques naturels

Almaty se situe dans une zone sismique.

Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités. En cas de rupture des communications avec l’étranger, contactez la représentation suisse la plus proche (Ambassade à Astana ou Consulat à Almaty).

De nombreux essais nucléaires ont été effectués entre 1949 et 1989 à proximité de la ville de Semei (auparavant nommé Semipalatinsk), à l'est du pays. Le site des essais et ses environs ont subi une contamination radioactive importante et sont toujours considérés comme contaminés.

Soins médicaux

Les soins médicaux ne sont pas toujours garantis. Avant de traiter les patients, les hôpitaux exigent une garantie financière telle qu'une avance en argent liquide dans la monnaie locale (ou éventuellement par virement bancaire), les cartes de crédit ne sont pas acceptées par les hôpitaux. En particulier pour les séjours hors d’Astana et d’Almaty, il peut être utile de disposer de pansements et de seringues jetables.

Si vous êtes sous traitement médicamenteux spécifique, prévoyez de prendre une quantité suffisante de médicaments avec vous. Veuillez toutefois noter que dans de nombreux pays, l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques peut être soumise à des prescriptions spéciales. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez entre autres de plus amples informations sur ce thème ainsi que plus généralement sur la médecine de voyage. Les informations concernant la présence de maladies et les mesures éventuelles de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

L’accès des étrangers à certaines régions est interdit ou soumis à autorisation préalable de la police de l’immigration.

L'entrée et le transit avec sa propre voiture, moto ou bicyclette peuvent être liés à des frais et de longues formalités, en particulier dans les petits postes-frontières.

Les voyageurs doivent être notifiés auprès du service local des visas et de l’enregistrement OVIR. En général, l'enregistrement sera fait directement à l'entrée par les autorités de l'immigration. Cependant, assurez-vous auprès d’un fonctionnaire de l’immigration, si l'enregistrement est réellement effectué par son bureau ou si et où vous deviez vous en charger. Les autorités kazakhes vérifient scrupuleusement le respect de la durée du séjour. Un simple dépassement de quelques minutes du délai de sortie du territoire (p. ex. lors d’un vol de nuit) peut donner lieu à une forte amende, à une comparution devant le juge de la détention et éventuellement à une peine de prison.

Renseignez-vous à temps auprès de l’Ambassade du Kazakhstan à Berne sur les régions dont l’accès est interdit ou soumis à autorisation, sur les formalités douanières auxquelles sont soumis les véhicules, ainsi que sur les prescriptions en matière de visa et de déclaration du séjour.
Ambassade du Kazakhstan

La police est autorisée à faire des contrôles d'identité à tout moment. Portez toujours votre passeport sur vous.

Adresses utiles

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Astana
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.