Relations bilatérales Suisse–Liechtenstein

La Principauté de Liechtenstein et la Suisse entretiennent d’excellentes relations et les contacts étroits entre les deux pays sont traditionnellement amicaux. Par ailleurs, ils partagent les mêmes valeurs fondamentales et forment un espace économique et monétaire commun avec des frontières ouvertes.

Points clés des relations diplomatiques

Les deux pays sont liés par un important faisceau d’accords, parmi lesquels le traité d’union douanière de 1923 concernant la réunion de la Principauté de Liechtenstein au territoire douanier suisse. Les relations diplomatiques se caractérisent par un grand nombre de visites organisées à tous les échelons.

Dans le cadre de leur politique extérieure, la Suisse et le Liechtenstein défendent à maints égards des valeurs et des intérêts communs. Les deux Etats entretiennent une coopération régulière et étroite, notamment au sein de l’ONU et en relation avec la Cour pénale internationale.

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

L’espace économique et monétaire commun contribue à une forte imbrication économique des deux pays.

Le traité de 1923 institue une union douanière assortie du principe de l’ouverture des frontières.  La statistique des exportations établie par le Liechtenstein ne tient compte ni des échanges commerciaux avec la Suisse ni des exportations transitant par la Suisse. Les flux commerciaux entre la Suisse et le Liechtenstein sont dès lors difficilement mesurables.

Un accord contre les doubles impositions est en vigueur depuis 2017 entre la Suisse et le Liechtenstein. En outre, l’échange automatique de renseignements en matière fiscale (EAR) s’applique entre les deux pays depuis début 2018, de sorte que l’échange d’informations relatives aux comptes financiers aura lieu pour la première fois en automne 2019.

Sur les 37 453 salariés que compte le Liechtenstein (état décembre 2016), plus de la moitié sont des frontaliers, dont près de 55% résident en Suisse.

Échanges culturels

Les échanges culturels entre la Principauté de Liechtenstein et la Suisse sont intenses. Deux accords règlent notamment la participation du Liechtenstein aux programmes Jeunesse et Sport ainsi que Jeunesse et Musique. Le premier propose aux enfants et aux jeunes des cours et des camps dans quelque 70 sports et disciplines, alors que le second est destiné à encourager à large échelle la pratique des activités musicales.

Programme Jeunesse et Musique

Programme Jeunesse et Sport

Les Suisses et Suissesses au Liechtenstein

Fin 2016, plus de 3600 ressortissants suisses résidaient au Liechtenstein, sans compter les doubles nationaux, ce qui représente environ 10% de la population du Liechtenstein. Une réglementation de droit public adoptée en 2003 dans le cadre de l’Association européenne de libre-échange (AELE) restreint l’immigration de ressortissants suisses au Liechtenstein. Douze autorisations d’exercer une activité lucrative et cinq permis pour une prise de domicile sans activité lucrative sont ainsi délivrés par an.

Association suisse (de)

Historique des relations bilatérales

Les relations entre la Suisse et le Liechtenstein se sont intensifiées après la Première Guerre mondiale. Depuis 1919, la Suisse défend les intérêts du Liechtenstein à l’étranger. Le traité d’union douanière de 1923 a consacré l’intégration de la Principauté de Liechtenstein à l’espace économique suisse. En 1924, le Liechtenstein a adopté le franc suisse comme monnaie officielle. Cet espace économique commun s’est maintenu après l’adhésion du Liechtenstein à l'accord sur l'espace économique européen (EEE) en 1995.

Le Liechtenstein a ouvert une légation à Berne en 1919. Après une fermeture temporaire, elle fut transformée en ambassade en 1969. En 2000, la Suisse a nommé pour la première fois un ambassadeur pour la Principauté de Liechtenstein, avec résidence à Berne.

Dictionnaire historique de la Suisse: Liechtenstein

Dodis, documents diplomatiques suisses