Valables le:
Publiés le: 21.11.2018

Le chapitre Situation générale a été actualisé.

Le chapitre Dispositions légales particulières a été complété. (Interdiction d’exporter des biens culturels, animaux, plantes)


Conseils aux voyageurs – Zambie

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

Le président zambien a levé début octobre 2017 l’état d’urgence décrété dans le pays en juillet 2017 après une série d’incendies criminels dans la région de Lusaka. Des manifestations politiques et des débordements violents restent néanmoins possibles.

La situation économique est la cause de tensions sociales accrues, principalement dans les banlieues densément peuplées de Lusaka où le taux de chômage est élevé.

Le gouvernement réduit successivement les subventions de carburants et augmente le prix de l’électricité. Il faut s’attendre à des pénuries de carburants et à des interruptions d’électricité prolongées.

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu en Zambie non plus. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Avant et pendant le voyage, informez-vous dans les médias sur la situation sécuritaire actuelle.Tenez-vous à l’écart des regroupements de masse et des manifestations de tout genre. Soyez particulièrement vigilants et prudents près des rassemblements de foule. Conformez-vous aux directives des autorités locales.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Régions frontalières de l’Angola et de la République démocratique du Congo : évitez les régions frontalières de l'Angola et de la République démocratique du Congo, car les longues guerres civiles dans ces pays ont eu un effet déstabilisateur dans les régions limitrophes. La frontière avec l'Angola est partiellement minée.

Mines terrestres: on trouve également des mines terrestres dans la zone frontalière avec le Mozambique, l’Angola et la République démocratique du Congo, ainsi que dans quelques régions reculées de la Southern Province et de la Central Province. Utilisez exclusivement les routes très fréquentées et informez-vous auprès des autorités locales et/ou de la population.

Criminalité

Les vols et les agressions à main armée se multiplient, surtout dans les grandes villes. On note aussi une recrudescence des vols de voitures perpétrés sous la menace, voire accompagnés de violences. Il est notamment recommandé de prendre les mesures de précaution suivantes:

  • Ne portez pas sur vous d'objets de valeur (montre, bijoux, etc.) ou de grosses sommes d'argent.
  • Déposez votre passeport et autres documents importants dans le coffre de l'hôtel, mais veiller à toujours porter sur vous une photocopie de ses pièces d'identité.
  • Gardez les portières de votre véhicule verrouillées et les vitres relevées.
  • Abstenez-vous de circuler de nuit par la route en dehors des agglomérations et redoublez de prudence dans les villes après la tombée de la nuit.
  • En cas d'agression, n'opposez aucune résistance, car les assaillants recourent de plus en plus à la violence.
  • Il est conseillé aux femmes de voyager en groupes de deux personnes au moins.
  • Avant d'entreprendre un déplacement interurbain sur l'axe Livingstone - Lusaka - Copperbelt, informez-vous au préalable sur les conditions de sécurité actuelles.

Transports et infrastructures

Les routes et les véhicules sont souvent en mauvais état. Le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route constitue un risque important d'accident, également en cas de voyage en autocar interurbain. Il est recommandé de ne pas conduire soi-même, mais de louer une voiture avec chauffeur. Les déplacements interurbains sont de toute façon à proscrire la nuit.
Pendant la saison des pluies (novembre/décembre à mars/avril), des inondations et des perturbations du trafic sont à craindre.

Dispositions légales particulières

L'offense envers le président constitue un délit et il est interdit de photographier des personnes en uniforme, des installations militaires et des bâtiments ou ouvrages publics (aéroports, ponts, etc.).

Les actes à caractère homosexuel sont punissables.

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison.

Les infractions à l’interdiction d’exporter des biens culturels, animaux, plantes et produits d’origine animale et végétale sont passibles de lourdes peines de prison et/ou de lourdes amendes.

La peine de mort peut être prononcée pour certains délits graves (trahison, vol à main armée, meurtre, etc.).

Les conditions de détention sont précaires: insuffisance des installations sanitaires et manque de soins médicaux etc.

Soins médicaux

Les soins médicaux ne sont pas toujours assurés. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients (carte de crédit ou paiement d’avance). En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner hors du pays (Afrique du Sud ou Europe).

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Adresses utiles

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Dar es Salaam, Tanzanie
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Zambia Department of Immigration: e-visa

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.