Conseils pour les voyages – Equateur

Valables le:

  |  

Publiés le: 24.01.2024

Ces conseils pour les voyages correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire. Il est vivement conseillé de consulter également les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique Focus figurant ci-dessous. Ces informations font partie intégrante des conseils pour les voyages.

Le chapitre Situation générale a été révisé: Certaines régions sont soumises à l’état d’urgence et/ou à un couvre-feu nocturne. Toujours valable: Une attention particulière doit être accordée à la sécurité personnelle.

Situation générale

Une attention particulière doit être accordée à la sécurité personnelle.

Le taux de criminalité est très élevé. Plusieurs bandes de trafiquants de drogue et autres groupes criminels s’affrontent entre eux. Des affrontements violents entre bandes criminelles ainsi que des fusillades entre les forces de l'ordre et lesdites bandes ont fortement augmenté dans l’ensemble du pays. Les enlèvements, en particulier les enlèvements express, sont également en augmentation.
Des bandes de trafiquants de drogue et autres groupes criminels se livrent aussi de plus en plus souvent à des attaques ciblant la plupart du temps les autorités responsables de la sécurité, des politiciennes et politiciens et des journalistes. Ces incidents peuvent également affecter des personnes non impliquées.
Certaines régions sont soumises à l’état d’urgence et/ou à un couvre-feu nocturne (entre autre à Quito). Les autorités imposent fréquemment de telles mesures à court terme à l’échelle locale ou nationale, par exemple en cas de troubles ou pour lutter contre des groupes criminels. L'état d'urgence autorise les autorités, entre autres, à impliquer l’armée dans la lutte contre la criminalité, à effectuer des perquisitions à domicile sans mandat de perquisition, à restreindre la liberté de réunion ou de mouvement et à imposer des couvre-feux.
Des informations supplémentaires sont disponibles sur:
Gobierno de la República del Ecuador: Comunicación de la Presidencia

La situation économique, sociale et politique est très tendue. Dans l'ensemble du pays, il faut régulièrement s'attendre à des grèves, des manifestations, ainsi que des affrontements entre contestataires et forces de l’ordre et des barrages, pouvant être accompagnés de dégâts matériels et de violences. Cela peut affecter la liberté de circulation temporaire ou à l’extrême la rendre impossible. Des difficultés d'approvisionnement ne sont pas à exclure.
Si des manifestations, des barrages routiers ou des grèves venaient à perturber le trafic, les personnes en voyage doivent se renseigner sur place sur les autres possibilités de déplacement ou attendre le cas échéant que la situation se normalise. En cas de perturbations du trafic, il est impossible pour l’Ambassade de Suisse à Quito d’aider les personnes suisses à quitter le pays ou à poursuivre leur voyage.
Informations sur des barrages routiers:
Servicio Integrado de Seguridad ECU 911

Suivez l'évolution de la situation au travers des médias et par le biais de votre agence de voyage avant le départ et pendant votre séjour, et évitez les rassemblements de foule et les manifestations de tout genre. Conformez-vous aux directives des autorités locales (p.ex. couvre-feu.)

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu en Equateur non plus. La rubrique terrorisme et enlèvements rend attentif aux risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Région frontalière avec le Pérou
La région frontalière avec le Pérou
(surtout à proximité des installations militaires) est en partie encore minée. Il est instamment recommandé de ne pas quitter les routes asphaltées les plus fréquentées et, en cas de doute, de s'informer auprès des autorités locales et/ou de la population.

Guayaquil, Duràn et Esmeraldas
Il est déconseillé de se rendre dans les villes de Guayaquil, de Duràn et d’Esmeraldas pour des voyages touristiques ou autres qui ne présentent pas un caractère d'urgence. 
Les voyages de transit par l’aéroport de Guayaquil constituent une exception. En l’absence de liaison aérienne directe, il est recommandé de prévoir une nuit dans un hôtel de l’aéroport.
Des bandes de trafiquants de drogue et autres groupes criminels sévissent fortement dans la ville portuaire de Guayaquil et son agglomération, dans la ville de Duràn ainsi que dans la ville côtière d’Esmeraldas. Des fusillades et d’autres actes de violence éclatent régulièrement. Le risque d’être soudainement exposé à de violents affrontements est élevé. Des explosions surviennent sporadiquement.

Région frontalière avec la Colombie
Il est déconseillé de se rendre dans l’ensemble de la région frontalière.
Des groupes de guérilleros et d’autres organisations armées illégales de Colombie sont actifs dans la région frontalière avec la Colombie. Il existe un risque élevé d’être victime d’agissements criminels ou d’être enlevé.

Criminalité

Le taux de criminalité est très élevé et continue d’augmenter fortement: vols, agressions à main armée, meurtres, vols de voiture perpétrés sous la menace ou accompagnés de violence, ainsi que de viols et d’autres délits sexuels. Ce phénomène touche surtout Quito et la province correspondante Pichincha, Guayaquil, Cuenca et ainsi que toute la région côtière. Dans les petits hôtels bon marché, qui ne sont pas surveillés, il est arrivé à plusieurs reprises que des touristes se fassent dévaliser. Les vols sont également fréquents dans les autobus.

Les personnes victimes d’enlèvements express sont contraintes d’effectuer des retraits bancaires et des achats avec leur carte de crédit (en particulier à Quito et à Guayaquil). Le nombre d’enlèvements-express est en augmentation, souvent avec la complicité des chauffeurs de taxis non enregistrés; il y a même déjà eu des cas impliquant des taxis officiels.

Il est notamment recommandé de prendre les précautions suivantes:

  • renseignez-vous auprès de vos personnes de contactes ou du personnel de l'hôtel sur la situation sur place et, en particulier, sur les quartiers à éviter;
  • soyez particulièrement attentif à l'aspect sécuritaire lors du choix de votre hébergement et prenez en considération que trop d’économie peut affecter votre sécurité.
  • renoncez aux promenades nocturnes et évitez même de jour les localités ou les quartiers urbains peu fréquentés.
  • ne portez pas sur vous d'objets de valeur (montre, bijoux, caméras, etc.) ou de grosses sommes d'argent;
  • ne circulez pas la nuit sur les routes interurbaines, même en bus, en raison du danger d'embuscades;
  • prenez le plus souvent possible les taxis que vous avez vous-même réservés par téléphone. A défaut, prenez un taxi officiel (couleur jaune ou blanche et avec plaque d’immatriculation orange) à une station de taxis;
  • n'acceptez jamais de nourriture ou de boissons offertes par des personnes inconnues, qu’il s’agisse de boissons ouvertes, boissons en bouteille ou contenant fermé. Des personnes ont été victimes de vol ou de viol après avoir absorbé des boissons frelatées avec des stupéfiants;
  • ne faites pas d'auto-stop et ne prenez pas d'auto-stoppeurs;
  • le cyclotourisme et le camping sauvage sont déconseillés;
  • n'opposez aucune résistance en cas d'agression, car les assaillants n'hésitent pas à recourir à la violence!
  • il est conseillé aux femmes de ne pas se déplacer seules la nuit et d’emprunter des endroits isolés. Elles sont moins importunées lorsqu’elles sont accompagnées d’un homme;
  • faites-vous accompagner de guides ou de personnes de confiance ayant une expertise des lieux pour les randonnées et d'une manière générale pour toutes excursions à l'intérieur du pays, y compris dans la partie septentrionale de l'Amazonie

Transports et infrastructures

Au cours des dernières années le réseau routier s'est considérablement amélioré, mais le risque d'accidents dus à une signalisation défectueuse est grand, particulièrement la nuit. La conduite dangereuse constitue un risque supplémentaire. Il est déconseillé d’effectuer des trajets interurbains de nuit (même en bus).

La qualité des mesures de sécurité et du matériel utilisé est très variable dans le domaine des sports à risque (canopying, canyoning, rafting, alpinisme, etc.). Informez-vous de ce fait auprès des fournisseurs locaux sur les mesures de sécurité et contrôlez le matériel de sport mis à disposition.
Les prescriptions de sécurité dans les compagnies de navigations locales sont souvent insuffisantes.

Les points de passage des frontières peuvent être fermés à court terme, par exemple afin d’endiguer la propagation de maladies. Informez-vous auprès des autorités locales ou directement auprès des postes-frontières.

Dispositions légales particulières

De manière générale, les violations de la loi sont plus strictement punies en Equateur qu’en Suisse, où même des délits mineurs sont passibles de peines de détention. Les procédures judiciaires peuvent être très longues et opaques. En cas de doute, une personne de nationalité étrangère n'est pas autorisée à quitter le pays pendant l'enquête/l'instruction. Il arrive aussi, en cas de litige financier, que des personnes de nationalité étrangère soient interdits de sortie du territoire ou mis en détention, à la demande de la partie adverse.

Les infractions à la loi sur les stupéfiants (possession, commerce, transport) y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison.

Les conditions de détention sont précaires: cellules surpeuplées, alimentation et soins médicaux insuffisants, mauvaises conditions d'hygiène, violences entre les personnes détenues, etc.

Particularités culturelles

Il convient de se montrer respectueux envers la population et d'adapter son comportement aux usages locaux. Ne pas photographier de personnes sans leur accord préalable, sous peine de provoquer leur colère. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter.

Risques naturels

L'Equateur se trouve dans une région d'activité sismique et compte de nombreux volcans en activité. Les séismes de différentes magnitudes se produisent fréquemment dans les Andes et dans les régions côtières. Outre les dévastations causées sur la terre ferme, les tremblements de terre et les éruptions volcaniques peuvent aussi provoquer des tsunamis. Les tsunamis provoqués par des éruptions volcaniques ou des tremblements de terre dans la région du Pacifique peuvent également atteindre l’Équateur.
Lors des éruptions, une pluie de cendres peut occasionner des retards dans le trafic aérien ou des annulations de vol de dernière minute. Ne faites pas l'ascension de volcans en phase d'éruption. En général, la prudence est de mise lors des excursions sur des volcans. Faites-vous accompagner de guides ayant une expertise des lieux et suivez les instructions des autorités locales.
L’institut géophysique de Quito (Instituto Geofísico) fournit des informations sur les volcans actifs et les séismes.
Instituto Geofísico Quito

Après des pluies abondantes, des glissements de terrain et des inondations peuvent entraîner des perturbations du trafic.
Instituto Nacional de Meteorología e Hidrología

Si une catastrophe naturelle devait se produire pendant leur séjour, il est recommandé aux voyageurs de suivre les instructions des autorités et de prendre contact avec leurs proches le plus rapidement possible. En cas d'interruption des communications avec l'étranger, se mettre en liaison avec l'Ambassade de Suisse à Quito.
Servicio nacional de Gestión de Riesgos y Emergencias
(Centre de gestion de crises)

Soins médicaux

A part dans les grandes villes, les soins médicaux ne sont pas toujours assurés. Même dans les cas d’urgence, des hôpitaux privés exigent une garantie financière (carte de crédit ou paiement d’avance) avant de commencer un traitement. Le matériel nécessaire au traitement, ainsi que les médicaments doivent habituellement être fournis par la personne suivie médicalement (respectivement par ses proches).

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou l'importation de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par le personnel médical et les centres de vaccination.
Liens voyages

Remarques particulières

Vous devez pouvoir justifier votre identité en tout temps par la présentation de votre passeport, sous peine de détention provisoire et d'amende. Lors de courtes absences du lieu de séjour, une photocopie en couleur du passeport (données personnels et tampon d’entrée en Équateur) est généralement acceptée.

Pour l’entrée par voie terrestre, des dispositions particulières s'appliquent aux personnes de nationalité étrangère. Des renseignements concernant les dispositions actuelles sont donnés par les autorités locales et l’ambassades d’Équateur à Berne.
Ministerio del interior: acuerdo ministerial Nro. 0007
Botschaft von Ecuador in Bern

Adresses utiles

Numéro d’urgence (général) : 911
Servicio integrado de seguridad ECU 911

Dispositions douanières: Aduana del Ecuador SENAE

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse en Equateur
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils pour les voyages du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est de fournir des indications utiles pour la planification d'un voyage. Toutefois, le DFAE ne peut être tenu responsable ni de la préparation ni du déroulement du voyage.
 
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils pour les voyages ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.

Dernière mise à jour 24.01.2024

Contact

+41 800 24-7-365 / +41 58 465 33 33

365 jours par année – 24h/24

La Helpline DFAE fait office de guichet unique pour toute question ayant trait aux services consulaires.

Fax +41 58 462 78 66

helpline@eda.admin.ch

vCard Helpline DFAE (VCF, 5.7 kB)

Twitter

Appel gratuit depuis l’étranger avec Skype

Un message d'erreur apparaîtra si l'application Skype n'est pas installée sur votre ordinateur ou smartphone. Dans ce cas, veuillez tout d’abord procéder à son installation en cliquant sur le lien suivant: 
télécharger Skype

Skype: helpline-eda

Début de la page