Participation de la Suisse à la session de l’ONU consacrée au renforcement du rôle des femmes dans le développement durable

Berne, Communiqué de presse, 14.03.2016

Aujourd’hui s’ouvre à New York la 60e session de la Commission de la condition de la femme (CSW) de l’ONU. L’autonomisation des femmes telle que prévue par l’Agenda 2030 pour le développement durable est au cœur de la session de cette année. La délégation suisse s’implique sur des questions comme la lutte contre la violence à l’égard des femmes, la promotion de l’égalité salariale et la garantie du financement de l’égalité des sexes.

L’autonomisation des femmes telle que prévue par l’Agenda 2030 pour le développement durable est au cœur de la session de cette année.
L’autonomisation des femmes telle que prévue par l’Agenda 2030 pour le développement durable est au cœur de la session de cette année. ©

La 60e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, qui se tient du 14 au 24 mars 2016, met l’accent sur l’Agenda 2030 pour le développement durable. En septembre 2015, plus de 150 chefs d’Etat et de gouvernement ont adopté l’Agenda 2030 et ses 17 objectifs. L’ONU s’occupe cette année de les mettre en œuvre. «L’inégalité des sexes constitue l’un des principaux obstacles au développement durable, à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté», selon Benno Bättig, secrétaire général du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Lors de l’élaboration de l’Agenda 2030, la Suisse s’est mobilisée avec succès pour l’adoption d’un objectif spécifique sur l’égalité des sexes, doublé d’une approche transversale intégrant dans d’autres objectifs des cibles qui tiennent compte de la problématique du genre.

Un autre thème majeur de cette session annuelle de la CSW est la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles. Les droits humains des femmes et l’égalité des sexes sont une priorité de la politique suisse des droits de l’homme au niveau tant multinational que national.

Pour compléter les débats officiels et les négociations en plénière, la Suisse organisera ces prochains jours plusieurs manifestations parallèles consacrées à la lutte contre les violences faites aux femmes, à la promotion de l’égalité salariale, au financement de l’égalité des sexes ainsi qu’au thème «genre et changement climatique».

Sylvie Durrer, directrice du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) au Département fédéral de l’intérieur (DFI), exerce les fonctions de vice-cheffe de la délégation suisse. Cette dernière est également composée de représentants de l’administration fédérale, du monde scientifique, de la société civile et d’un canton ainsi que d’une représentante des jeunes participant au programme Youth Rep, mis en œuvre conjointement par le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) et le DFAE.

La CSW est le principal organe de l’ONU dédié à la promotion de l’égalité des sexes. Fondée en 1946, elle se réunit une fois par an pour évaluer les défis à relever et les progrès réalisés et formuler des mesures concrètes. La CSW s’occupe en particulier de la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing de 1995. Outre les délégations officielles, plus de 8100 représentants d’ONG participent à cette session annuelle de la CSW. Pas moins de 208 événements officiels et 450 manifestations parallèles sont prévus au programme, un véritable record qui fait de la CSW la principale rencontre annuelle du mouvement international des femmes.


Informations complémentaires

ONU Femmes
Agenda 2030 pour le développement durable (DFAE)
Women’s Human Rights App (en)
Réseau de la DDC pour l’égalité entre hommes et femmes (en)
Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes
Twitter Bureau féd. égalité femmes & hommes
Twitter Suisse_ONU


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères