Stratégie de politique extérieure 2020–2023

Priorités thématiques 2020-2023
Priorités thématiques 2020-2023 © DFAE

Au début de chaque nouvelle législature, le Conseil fédéral présente une stratégie de politique extérieure. Celle-ci expose les grands axes et priorités de la politique étrangère pour les quatre prochaines années.

La stratégie de politique extérieure 2020–2023 permet au Conseil fédéral de maintenir le cap de la politique étrangère qu’il a établie tout en réagissant de manière flexible aux changements qui s’opèrent dans le monde. Cette stratégie s’appuie sur la constance, la confiance et la tradition et elle propose des instruments adéquats, posant de nouveaux accents, pour s’adapter aux nouveaux paramètres mondiaux. Elle doit contribuer à renforcer la cohérence au sein de la politique extérieure suisse.

Les priorités thématiques pour la période 2020–2023 sont les suivantes :

  • Paix et sécurité

La Suisse s’engage, compte tenu de la volatilité de l’environnement international, en faveur d’un monde pacifique et sûr, où chacun peut vivre à l’abri de la terreur et de la misère et où le respect des droits de l’homme et la prospérité économique sont garantis. La paix, l’état de droit et la sécurité sont les fondements de la prospérité et du développement durable. La politique extérieure a pour vocation de consolider ces fondements. Elle s’appuie à cet effet sur les instruments éprouvés que sont les bons offices, les politiques en matière de sécurité, de droits de l’homme et de migration ainsi que l’engagement humanitaire et la diplomatie scientifique.

La candidature au Conseil de sécurité de l’ONU et l’obtention d’un siège en son sein pour 2023–2024 figurent au premier plan des préoccupations.

  • Prospérité

La Suisse assure durablement sa prospérité, posant ainsi les bases nécessaires au maintien d’une qualité de vie élevée sur son territoire. Elle s’engage en faveur d’un ordre économique mondial régi par des règles et d’un système financier performant, et continue à occuper une position de premier plan dans la formation, la recherche et l’innovation. Elle assure à son économie l’accès aux marchés internationaux et contribue de façon solidaire à la prospérité dans le monde grâce à sa coopération au développement.

La priorité est de consolider et développer la voie bilatérale avec l’UE.

  • Durabilité

Dans le cadre de l’Agenda 2030, la Suisse vise un développement durable qui prenne en compte à égale mesure l’environnement, la société et l’économie. Pour ce faire, elle a créé les structures nécessaires au sein de l’administration fédérale et collabore avec tous les acteurs pertinents, aux niveaux national et international, afin de promouvoir la protection de l’environnement et une utilisation responsable des ressources naturelles, ainsi qu’un développement économique et social durable.

La mise en œuvre de l’Agenda 2030 et la protection mondiale de l’environnement et du climat sont d’une importance cruciale.

  • Numérisation

La Suisse se profile dans les efforts internationaux visant à assurer la gouvernance numérique. Elle poursuit le développement de sa cyberpolitique extérieure et positionne Genève comme un pôle du débat global en matière de numérisation et d’avancées technologiques. Dans sa cyberpolitique extérieure, elle s’engage pour l’intégration de tous les acteurs concernés. Elle contribue à l’élaboration de nouvelles solutions et poursuit l’objectif d’un cyberespace ouvert et sécurisé, fondé sur le droit international et centré sur l’être humain et ses besoins. 

En matière de politique extérieure, la Suisse aiguise son profil dans la gouvernance numérique internationale et renforce le positionnement de Genève comme plate-forme mondiale de premier plan.

Partant de ces priorités, la stratégie définit des objectifs pour la politique extérieure de la Suisse dans les différentes régions du monde, en mettant un accent particulier sur l’Europe.