Relations bilatérales Suisse–République de Corée

La Suisse cultive de bonnes relations avec la République de Corée. Partenaire commercial important, ce pays attire les investisseurs helvétiques. La coopération dans les domaines des sciences et de la recherche s’est aussi intensifiée ces dernières années. 

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et la Corée du Sud entretiennent des relations diplomatiques depuis 1963. En 2013, les deux pays ont fêté le cinquantenaire de leurs relations bilatérales. L’organisation régulière de visites de haut niveau contribue à renforcer les relations, notamment dans le cadre du dialogue politique initié en 2014.  

Sur le plan multilatéral, la Suisse et la Corée du Sud collaborent dans des domaines tels que le changement climatique et les droits de l’homme, où les deux pays partagent des positions proches.

La Suisse est membre de la Commission de supervision des nations neutres en Corée (NNSC), créée suite au cessez-le-feu de 1953. Cette présence militaire institutionnelle, déployée à la frontière entre les deux Corées, est chargée de surveiller ce cessez-le-feu.

Banque de données des traités internationaux 

Gouvernement de la Corée du Sud (en)

NNSC (Corée), Armée suisse

Coopération économique

Le volume des échanges économiques entre la Suisse et la République de Corée a plus que doublé depuis l’entrée en vigueur en 2006 de l’accord de libre-échange entre la Corée du Sud et l’Association européenne de libre-échange (AELE).

L’Ambassadede Suisse à Séoul est épaulée par un Swiss Business Hub, chargé de promouvoir le commerce et les investissements entre les deux pays. Aujourd’hui, une centaine d’entreprises helvétiques sont présentes sur le marché coréen.

Corée du Sud, accord de libre-échange, SECO

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Soutien commercial, Swiss Global Enterprise SGE

Swiss Business Hub Korea, DFAE (en)

Coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation

Les échanges entre la Suisse et la Corée du Sud dans les domaines de la formation, la recherche et l’innovation se sont considérablement intensifiés ces dernières années.

Les deux pays ont signé en 2007 un accord de coopération dans le domaine de la science et la technologie, destiné à favoriser la collaboration entre chercheurs, institutions de recherche et agences de financement de la recherche. L’accord prévoit en outre des rencontres régulières d’une commission mixte.

L’Ambassade de Suisse à Séoul soutient activement les acteurs suisses de la formation, de la recherche et de l’innovation (dont les start-ups) dans leurs activités et contacts avec les partenaires coréens.

Par ailleurs, les chercheurs et artistes coréens sont éligibles pour les Bourses d’excellence de la Confédération suisse.  

Bourses d'excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers, SEFRI

Science and Technology Office Seoul (en)

Echanges culturels

Aux côtés d’initiatives privées, la fondation culturelle suisse Pro Helvetia, Swiss Films et Présence Suisse se mobilisent pour promouvoir les échanges culturels entre les deux pays. Le fonds «Swiss Fund Korea» a pour objectif l’amélioration de la visibilité de la Suisse en République de Corée. L’Ambassade de Suisse à Séoul s’attache elle aussi à promouvoir les échanges culturels et participe régulièrement à la Fête de la Francophonie et à la Journée de la langue allemande «Tage der deutschen Sprache».

Swiss Fund Korea (en) 

Pro Helvetia

Swiss Films

Présence Suisse

 

Les Suissesses et les Suisses en Corée du Sud

Fin 2018, 257 Suisses vivaient en Corée du Sud.

Historique des relations bilatérales

La Suisse soutient le maintien du cessez-le-feu sur la péninsule coréenne et se déclare prête à offrir à tout moment ses bons offices, comme elle l’a fait notamment lors des pourparlers quadripartites tenus à Genève entre les deux Corées, la Chine et les USA entre 1997 et 1999.

En 1953, à la fin de la guerre de Corée, la Neutral Nations Supervisory Commission (NNSC) a nommé la Suisse pour surveiller la ligne de démarcation entre les deux Corées. Ce fut la première mission à l'étranger assumée par des militaires helvétiques.

En décembre 1962, la Suisse a engagé des relations diplomatiques avec la Corée du Sud. Au cours des décennies qui ont suivi, ces contacts n’ont cessé de s’intensifier si bien que les deux pays entretiennent aujourd’hui des rapports étroits et amicaux.

Documents Diplomatiques Suisses, Dodis

Corée du Sud, dictionnaire historique de la Suisse