Valables le:
Publiés le: 09.10.2017

Conseils aux voyageurs – Djibouti

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

Le pays peut être qualifiée de relativement stable. Lors de manifestations, des débordements ou des heurts violents entre les manifestants et les forces de l'ordre sont possibles. En dehors des villes, les infrastructures sont insuffisantes et il faut s'attendre à des difficultés de circulation en particulier lors de déplacements par la route.

Le risque d’attentats est réel. Dans la ville de Djibouti, un attentat à la bombe contre un restaurant prisé des étrangers a fait plusieurs morts et blessés le 24 mai 2014. Le groupe somalien al-Shabab menace plus particulièrement d’également perpétrer des attentats au Djibouti.

La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Soyez vigilant, en particulier dans les lieux publics comme les marchés, les gares routières, les églises, dans les environs des bâtiments du gouvernement et dans les endroits fréquentés par les étrangers. Avant et pendant le voyage, informez-vous dans les médias sur la situation sécuritaire actuelle. Suivez les consignes des autorisées locales et évitez les regroupements de masse car des débordements sont possibles.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

En 2004, Djibouti a été déclaré sans risques de mines. Il est cependant recommandé de ne pas quitter les routes les plus fréquentées et les pistes.

Zone frontalière avec l’Erythrée: en 2008, des heurts violents avaient éclaté entre l’Érythrée et Djibouti dans la zone frontalière. Ce conflit n’est toujours pas résolu et les relations entre les deux pays restent tendues. Il est déconseillé de se rendre dans cette zone.

Il faut éviter la région frontalière avec la Somalie en raison du risque important d’agression.

En raison des risques d'accident, d'attentat et d'attaque des convois, il est déconseillé d'emprunter la ligne ferroviaire reliant Djibouti à l'Ethiopie.

Zone frontalière avec l’Erythrée:  En 2008 des heurts violents avaient éclaté entre l’Érythrée et Djibouti dans la zone frontalière. Ce conflit n’est toujours pas résolu et les relations entre les deux pays restent tendues. Il est déconseillé de se rendre dans cette zone.

Il faut éviter la région frontalière avec la Somalie en raison du risque important d’agression.

Criminalité

Il convient de prendre les précautions d'usage contre la délinquance.

Des groupes de pirates somaliens ont étendu leurs activités sur l’ensemble du golfe d’Aden. Consultez les informations spécifiques:
Piraterie maritime

Transports et infrastructures

Dans le désert, les conditions climatiques et topographiques difficiles sont très éprouvantes pour les voyageurs. De plus, il faut souvent parcourir de longues distances avant de trouver une station-service ou un lieu d'approvisionnement. Pour les déplacements interurbains et surtout pour les tours dans le désert, il est de ce fait recommandé de toujours se faire accompagner d'un guide local expérimenté et de voyager en convoi de plusieurs véhicules tout terrain. Il est vital de se munir d'une provision suffisante d'eau, de nourriture et de carburant, ainsi que de pièces de rechange. Les déplacements interurbains sont à proscrire la nuit.

 

Dispositions légales particulières

Les actes à caractère homosexuel sont punissables. Il est interdit de photographier des personnes en uniforme, des installations militaires et des bâtiments publics (aéroports, ponts, mosquée, etc. L’alcool au volant est interdit (0 pour mille!) ainsi que la consommation d'alcool et l’ébriété dans un lieu public. Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont passibles de peines de prison pouvant aller jusqu'à 20 ans. Le trafic de drogue est puni de la réclusion à perpétuité. Les conditions de détention sont précaires (prisons surpeuplées, alimentation et soins médicaux insuffisants, etc.).

Particularités culturelles

Djibouti est un pays musulman. Adaptez votre comportement et votre tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place sur les codes de conduite. Songez également aux règles et prescriptions particulières à observer durant la période du Ramadan. Ne photographiez jamais de personnes sans leur consentement.

Risques naturels

Les rares pluies peuvent être très violentes. En l'espace de quelques instants, elles peuvent provoquer des inondations, en particulier dans la ville de Djibouti. Des périodes de sécheresse sont également possibles. Consultez les prévisions météorologiques et suivez les avertissements et les instructions des autorités locales.
CEWARN

Si une secousse sismique / une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités locales.

Soins médicaux

Les soins médicaux ne sont pas toujours assurés. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients (carte de crédit ou paiement d’avance). En cas de blessure ou de maladie grave, il faut se faire soigner à l'étranger (Europe).
Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Adresses utiles

Numéro d'urgence de la police: 17
Commissariat de la police centrale: 00253 21 35 38 91
Gendarmerie nationale: 00253 21 35 10 03

Disposition douanière djiboutienne: Direction générale des douanes et droits indirects

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Addis Abeba, Ethiopie
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.