Valables le:
Publiés le: 02.03.2018

Conseils aux voyageurs – Mexique

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

Au Mexique, les voyageurs doivent se montrer très vigilants quant à leur sécurité personnelle. Le taux de criminalité est très élevé dans tout le pays.

L'état combat la criminalité organisée avec l'armée et la police depuis plusieurs années. Depuis début 2016, des affrontements violents entre des bandes de trafiquants de drogue ainsi que des fusillades entre les forces de l'ordre et lesdites bandes ont fortement augmenté et peuvent parfois aussi affecter des personnes non impliquées (voir plus bas). Des actes de violence peuvent être liés tant à la criminalité organisée qu’à une forme de délinquance plus classique, les deux formes étant souvent difficiles à distinguer.

Les enlèvements avec demande de rançon ou à motivation politique sont en augmentation dans tout le pays. Les victimes se comptent principalement parmi les personnes locales, mais il y a eu aussi des enlèvements de citoyens étrangers. Si les zones touristiques sont moins touchées, les grandes villes n’y sont pas exemptes. De plus, nombreux sont les enlèvements éclairs (secuestros express) et les enlèvements virtuels (secuestros virtuales), phénomène de plus en plus fréquent, visent indistinctement résidents et voyageurs. Les ravisseurs ne reculent pas devant l’assassinat.

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu au Mexique non plus. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

A Mexico, des manifestations et des actions de protestation, parfois accompagnées de violence, ont lieu à intervalle régulier. En raison de tensions sociales et politiques, des grèves, des manifestations et des barrages routiers locaux peuvent également avoir lieu, de manière sporadique, dans d’autres parties du pays. Les manifestations et les barrages routiers sont parfois, accompagnés de violence. De plus, des retards et des perturbations de la circulation sont possibles.
Si des troubles ou des grèves venaient à perturber le trafic, les voyageurs doivent se renseigner sur place sur les autres possibilités d’atteindre leur destination ou alors attendre que la situation se normalise. En cas de perturbations du trafic, il est très difficile pour l’Ambassade de Suisse à Mexico – voire impossible selon la situation – d’aider les ressortissants suisses à quitter le pays ou à poursuivre leur voyage.

Toute activité politique est interdite aux étrangers. Par conséquent, évitez les manifestations et les déclarations à caractère politique.

Faites preuve de la plus grande prudence dans tout le pays. Informez-vous sur la situation sécuritaire actuelle auprès d’une personne de confiance sur place ou des autorités locales et conformez-vous à leurs directives. Tenez-vous à l'écart des manifestations de tout genre.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Les états fédérés suivants sont particulièrement touchés par ce qu'on appelle la guerre de la drogue:
Baja California et Baja California Sur, Chihuahua, Coahuila, Guerrero, Michoacán, Sinaloa, Tamaulipas et Veracruz
.
Des affrontements violents entre des bandes de trafiquants de drogue ainsi que des fusillades entre les forces de l'ordre et lesdites bandes peuvent parfois aussi affecter des personnes non impliquées. Par exemple, en janvier et avril 2017, plusieurs personnes ont été tuées et blessées lors de fusillades dans des clubs de nuit à Playa del Carmen et dans le centre-ville à Cancun (Quintana Roo).
Au Tamaulipas, des bus interurbains ont fait l’objet d’enlèvements par des bandes de trafiquants de drogue à plusieurs reprises. Il arrive aussi que des bandes de trafiquants de drogue paralysent d’importants axes routiers par des barrages. Pour ce faire, ils utilisent des camions ou des voitures appartenant à des personnes privées, qui se sont vues contraintes d’abandonner leur véhicule.
Dans les états Baja California Sur (y compris Los Cabos) et Guerrero (y compris Acapulco) et les villes Guadalajara (Jalisco) et Veracruz, les conditions de sécurité se sont considérablement dégradées. Ces régions sont régulièrement le théâtre d’affrontements armés. Faites preuve de la plus grande prudence. Informez-vous sur la situation sécuritaire actuelle auprès d’une personne de confiance sur place ou des autorités locales et conformez-vous à leurs directives.

Ciudad Juárez et Tijuana: Malgré le déploiement de forces de sécurité supplémentaires, les affrontements violents entre bandes de trafiquants de drogue et des autres bandes criminelles sont particulièrement fréquents et brutaux dans ces villes. Ces violences représentent un risque élevé même pour des personnes non impliquées. La violence sexuelle et le taux d’homicide contre les femmes sont particulièrement élevés dans ces villes. Il est déconseillé de se rendre à Ciudad Juárez et à Tijuana pour des voyages touristiques ou autre voyages qui ne présentent pas un caractère d’urgence.

Ville de Mexico: Même la zone métropolitaine de Mexico est de plus en plus ciblée par les trafiquants de drogue et les criminels. Les enlèvements, des rackets organisés et des tirs augmentent et touchent maintenant aussi des zones relativement sûres de la ville. Une prudence et vigilance sont à observer particulièrement la nuit et le week-end.

Sud: Dans les Etats méridionaux du Chiapas, d’Oaxaca et de Guerrero, en particulier dans l’arrière-pays et sur les routes isolées, les voyageurs sont parfois la cible d’attaques à main armée, entraînant parfois la mort. En raison de tensions sociales et politiques, des barrages routiers peuvent être érigés localement. Des événements de ce genre sont parfois accompagnés de violence. Comme par exemple en janvier 2016 à Oxchuc, dans l’état de Chiapas, où des véhicules ont été la cible de jets de pierres et parfois même incendiés. Dans ces régions, la prudence s’impose.

Criminalité

A cause du taux de criminalité élevé, les voyageurs sont invités à faire preuve d'une prudence toute particulière. Le taux de criminalité a augmenté de manière significative depuis début 2016.

Dans les grandes villes, mais également dans les hauts lieux touristiques populaires comme Acapulco, Cancún et Playa del Carmen, ces dernières années la criminalité et la violence sexuelle contre les femmes ont fortement augmentées. Elle est particulièrement élevée à Mexico-City ainsi que dans les villes proches de la frontière des Etats-Unis, en particulier à Tijuana et Ciudad Juárez. Début février 2013, six touristes espagnoles ainsi que leur guide mexicaine ont été violées dans un hôtel près d’Acapulco. Deux semaines plus tard à Playa del Carmen une Italienne a subi le même sort devant un Nightclub.

Les agissements de pickpockets, les vols à la tire et les agressions armées sur la voie publique et dans les transports en commun sont fréquents, particulièrement pendent les heures de pointes. Des affaires pénales impliquant des policiers ont été signalées. Des agressions sexuelles envers des femmes peuvent aussi se produire.

Les tentatives d’extorsion de fonds et les enlèvements sont fréquents. Dans de nombreux cas d’enlèvements éclair, la victime est contrainte de prélever de l’argent liquide avec sa carte de crédit. Les simulations d’enlèvements, ou enlèvements virtuels (secuestros virtuales), constituent une nouvelle forme de criminalité, qui consiste à faire croire à une famille que l’un de ses membres a disparu et à les contraindre au versement immédiat d’une rançon.

Dans plusieurs Etats fédérés, il arrive aussi que des criminels, parfois travestis en policiers ou en soldats, mettent en place des barrages routiers illégaux pour extorquer de l’argent et des objets de valeur. Dans certaines régions, les voyageurs risquent de tomber dans ce type d’embuscades, surtout la nuit.

De manière générale, le risque d’agression est élevé en particulier dans les Etats suivants : Aguascalientes, Chihuahua, Coahuila, Durango, Guerrero, Jalisco, Michoacán, Nuevo Léon, Oaxaca, San Luís Potosí, Sinaloa, Tamaulipas, Veracruz et Zacatecas.
Les agressions peuvent cependant se produire à tout moment dans d’autres Etats.

Il est notamment recommandé d'observer les mesures de précaution suivantes:

  • Renseignez-vous sur place sur la situation et, en particulier, sur les quartiers à éviter, auprès de vos connaissances, de vos partenaires d'affaires ou du personnel de l'hôtel.
  • Abstenez-vous de porter des objets de valeur (montres, bijoux, etc.) et ne transportez que peu d'argent sur vous. Déposez vos objets de valeur dans le coffre-fort de l'hôtel.
  • Evitez les quartiers isolés et les plages peu fréquentées.
  • N'acceptez aucune boisson de la part d'inconnus. Il arrive que des personnes malintentionnées ajoutent des stupéfiants aux boissons pour mieux pouvoir délester leurs victimes.
  • Utilisez exclusivement des guichets bancaires automatiques placés à l'intérieur de banques disposant d'un service de sécurité.
  • Utilisez avec prudence votre carte de crédit; des escroqueries peuvent arriver.
  • Ne donnez aucune information sur vous-même ou vos proches à des inconnus (p. ex: à des prétendus enquêteurs). Cela pourrait être le moyen de faire croire à votre entourage que vous êtes hospitalisé ou emprisonné et de leur soutirer de l'argent.
  • A Mexico-City, évitez le métro et les taxis "libres" (généralement des coccinelles Volkswagen de couleur verte ou jaune). Déplacez-vous exclusivement à bord de taxis réservés depuis un hôtel ou un aéroport ou à bord de taxis "sitio" (taxis à emplacement fixe).
  • Empruntez uniquement des axes à péages ("cuotas") ou des routes très fréquentées.
  • Sur la route, il est conseillé aux voyageurs de ne s'arrêter qu'aux stations-service et aux restoroutes très fréquentées.
  • Evitez les voyages interurbains de nuit, soit par voiture personnelle soit par autobus.
  • Dans l’état fédéré de Tamaulipas, renoncez de règle générale aux voyages en bus.
  • Verrouillez les portes de l'intérieur et fermez les fenêtres de votre véhicule.
  • Abstenez-vous de faire de l'auto-stop et n'embarquez jamais d'auto-stoppeurs.
  • En cas d'agression, n'opposez aucune résistance, car les assaillants, souvent lourdement armés n'hésitent pas à recourir à la violence. Ils ne reculent pas devant l’assassinat.
  • Aux femmes, une prudence toute particulière est conseillée, notamment dans les zones proches de la frontière avec les Etats-Unis, mais également dans les hauts lieux touristiques tels qu’Acapulco et Playa del Carmen.

Transports et infrastructures

Le 19 septembre 2017, un fort tremblement de terre au sud de la ville de Mexico a fait de nombreux morts et blessés ainsi que des dégâts importants. Les états fédérés les plus touchés sont: ville de Mexico, Mexico, Puebla et Morelos. La remise en état de l’infrastructure prendra beaucoup de temps. Avant d'entreprendre un voyage dans la région touchée, informez-vous auprès de votre agence de voyages ou auprès des autorités locales au sujet de la possibilité de réaliser le voyage en question.

Outre le risque d’agression et de vols de voitures, le risque d’accident de la circulation est élevé dans les rues de Mexico. De manière générale, ne prenez pas la route la nuit.

Un conducteur impliqué dans un grave accident de la route peut être mis en détention jusqu’à la fin de l’enquête judiciaire.

Transports publics : le Mexique dispose d’un réseau de bus bien développé.

La qualité des mesures de sécurité et du matériel utilisé est très variable dans le domaine des sports à risque. Informez-vous de ce fait auprès des fournisseurs locaux sur les mesures de sécurité, d’évacuation médicale bien organisée en cas d’accident et contrôlez le matériel de sport mis à disposition.

Dispositions légales particulières

Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont passibles de peines de prison pouvant aller jusqu'à 25 ans; le commerce de drogue est encore plus sévèrement sanctionné.

Les conditions de détention sont difficiles: cellules surpeuplées, violence entre les détenus, mauvaises conditions d'hygiène, etc.

Particularités culturelles

Selon le droit mexicain, la femme est l'égale de l'homme. Dans la vie de tous les jours, on note cependant des différences, plus ou moins marquées selon la société concernée et/ou la région. Les voyageuses doivent en tenir compte. Il leur est recommandé de se comporter et de se vêtir selon les us et coutumes locaux. A l'écart des endroits balnéaires, une tenue vestimentaire légère risque d'être prise pour une provocation. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter.

Risques naturels

Des nombreux volcans que compte le pays, seuls le Popocatepetl (env. 60 km au sud-est de la capitale) et le Colima (env. 140 km au sud de Guadalajara) sont actuellement plus ou moins en activité. Pour cette raison, les environs immédiats de ces deux volcans sont interdits d'accès.
Centro Nacional de Prevención de Desastres

Un risque de tremblements de terre existe dans l'ensemble du pays. L'aide-mémoire Tremblements de terre de l'Ambassade fournit plus d'informations à ce sujet:
Méménto Tremblements de Terre

De mai à novembre, des ouragans sont possibles sur les côtes atlantique et pacifique. Dans les cas extrêmes, de telles tempêtes peuvent provoquer des inondations et des glissements de terrain et causer des dommages aux infrastructures. Le trafic touristique peut s’en trouver perturbé temporairement.
Organisation météorologique mondiale (OMM)

Consultez les prévisions météorologiques et suivez les avertissements et les instructions des autorités locales, p. ex. zones interdites autour des volcans actifs, ordres d’évacuation. Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, manifestez-vous sans délai auprès de vos proches. Si les liaisons internationales devaient être interrompues, mettez-vous en liaison avec l'Ambassade de Suisse à Mexico.

Soins médicaux

La qualité des soins médicaux est variable. Seules les grandes villes de Mexico City, Guadalajara et Monterrey ou les destinations touristiques majeures comme Cancún (hôpitaux privés principalement) sont en mesure d’assurer des soins médicaux correspondant aux standards européens. En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner dans ces endroits ou bien hors du pays (Etats Unis ou Suisse). Même dans les cas d’urgence, certains hôpitaux exigent parfois une garantie financière avant de traiter les patients (carte de crédit ou paiement d’avance).

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Portez toujours une photocopie du passeport et des titres de séjour sur vous afin de pouvoir prouver votre identité lors des fréquents contrôles militaires et policiers.

Adresses utiles

Numéro d'urgence général: 066

Mexico City: Police touristique (Agencias del Ministerio Público especializadas en Atención al Turista)
Zona Rosa, Delegación Cuauhtémoc, Tél. 5533 4444
Col. Polanco, Delegación Miguel Hidalgo, Tél. 5531 7449

Etat fédéré Quintana Roo:
Cancún:
Tél. (998) 840 60 82
Playa del Carmen: Dirección General de Seguridad Pública Municipal, Tél. (984) 877 3050

Réglementations douanières mexicaines: Aduanas (SAT)

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Mexico
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.