Valables le:
Publiés le: 15.03.2018

Conseils aux voyageurs – Rwanda

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

La situation politique au Rwanda peut être qualifiée de relativement stable, toutefois, certaines tensions politiques ne peuvent être exclues.

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu au Rwanda non plus.
La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Avant et pendant le voyage, informez-vous dans les médias sur la situation sécuritaire actuelle. Soyez prudents et tenez-vous à l'écart des manifestations et rassemblement de foule de tout genre, étant donné que des débordements ne peuvent pas être exclus.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Régions limitrophes de la République démocratique du Congo (Kinshasa) et du Burundi: Le risque d’agressions par des bandes armées venant des deux pays voisins est réel. L’escalation de la violence dans l’Est de la République Démocratique du Congo (dans le provinces du Nord- et Sud-Kivu) se répercute également sur la zone frontalière avec le Rwanda. Des obus sont parfois tirés jusque dans les régions rwandaises. Observez la plus grande prudence dans ces régions. Informez-vous auprès des autorités locales sur les évolutions de la situation sécuritaire et respectez les recommandations d’un guide ou d’une personne de confiance locale.

Parcs nationaux: Visitez les parcs nationaux exclusivement dans le cadre d'un tour organisé et avec un guide local de confiance. Si vous décidez de visiter un parc national situé dans la zone frontalière avec la République démocratique du Congo et le Burundi, assurez-vous que le guide s’est renseigné auprès des autorités sur la situation sécuritaire.

Camps de réfugiés: les camps de réfugiés peuvent être visités seulement avec une autorisation des autorités ruandaise.  Le 22 février 2018, plusieurs personnes ont été tuées ou blessées lors d’affrontements violents entre forces de l'ordre et réfugiés protestataires dans le district de Karongi.

Criminalité

Les agressions criminelles sont relativement rares. En revanche, on assiste à une recrudescence de la délinquance (vols à la tire et à l'arraché), en particulier dans les villes. Observez les précautions d'usage et ne vous déplacez jamais à pied la nuit.

Transports et infrastructures

Les routes nationales sont relativement en bon état. L'indiscipline des usagers de la route (inobservation du code de la route, arrêt brutal au milieu de la chaussée, etc.) la présence de bétail errant sur la chaussée, ainsi que de nombreux piétons, en particulier des enfants au bord de la route, sont à l'origine de nombreux accidents. Il est donc vivement déconseillé de voyager à travers le pays une fois la nuit tombée. Pendant les saisons des pluies (mars à mai et septembre à décembre), les routes non goudronnées ne sont souvent praticables qu'en véhicule tout-terrain.

Dispositions légales particulières

Il est interdit de posséder et d’utiliser des sacs plastiques. Les contrevenants sont punis d’une amende. Il est interdit de photographier des installations militaires et des bâtiments gouvernementaux. Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont passibles de plusieurs années de prison. Les relations extraconjugales sont punissables. Les conditions de détention sont précaires (prisons surpeuplées, conditions d'hygiène médiocres, soins médicaux insuffisants, etc.).

Particularités culturelles

Conformez-vous aux usages locaux et adoptez une tenue correcte (couvrez-vous). Souvenez-vous que la population reste traumatisée par le souvenir du génocide en 1994. Dans vos contacts avec la population, faites preuve de respect et de tact. Les critiques à caractère politique ne sont guère appréciées et sont même punissables dans certains cas.

Soins médicaux

En dehors de Kigali, les soins médicaux ne sont pas garantis. Les hôpitaux exigent une avance de paiement en espèces avant de traiter les patients.
 Il peut s'avérer utile de se munir de pansements et de seringues à usage unique.
Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Parmi d'autres maladies (tropicales), il existe dans le pays la tuberculose et périodiquement la méningite à méningocoques.

Adresses utiles

Numéro d’urgence de la police: 112
Dispositions douanières: Rwanda Revenue Authority

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Nairobi, Kenya
Agence consulaire à Kigali
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.