Valables le:
Publiés le: 26.03.2018

Ces Conseils aux voyageurs ont été révisés entièrement.


Conseils aux voyageurs – Turkménistan

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

Les conditions climatiques et topographiques difficiles, ainsi que les moyens de communication limités, sont très éprouvants pour les voyageurs. Pour les déplacements interurbains et en particulier pour les tours dans le désert, laissez-vous toujours accompagner d'un guide local expérimenté et circulez en convoi de plusieurs véhicules. Il est vital de toujours emporter avec soi une provision suffisante d'eau, de nourriture, de carburant et de pièces de rechange.

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu au Turkménistan non plus. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Evitez la zone frontalière avec l'Afghanistan en raison de l'insécurité qui y règne.

Criminalité

La criminalité est relativement faible grâce à une forte présence policière. Observez cependant les précautions d'usage et évitez de nuit les routes peu fréquentées et les parcs. N’empruntez de préférence que les taxis officiels jaunes et ne les partagez jamais avec des inconnus.

Transports et infrastructures

En dehors d'Achgabat, la capitale, l'état des routes est souvent déplorable. Des véhicules mal entretenus et le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route augmentent les risques d'accident. Ne circulez donc pas de nuit hors des villes.

Il arrive que les les points de passage des frontières soient temporairement fermés sans préavis Informez-vous auprès des autorités locales ou directement auprès des postes-frontières.

Les dispositifs de sécurité des ferrys sur la mer Caspienne, des chemins de fer et des avions pour les vols internes ne correspondent souvent pas aux normes européennes et internationales. Evitez dans la mesure du possible de prendre des vols intérieurs la nuit ou en cas d'intempéries.

Le réseau de téléphonie mobile est très lacunaire, et il n’y a pas de service de roaming. L’accès à internet est très difficile, même dans la capitale.

Dispositions légales particulières

Le cadre juridique s'inspire de normes plus strictes et de principes moraux plus rigides qu'en Suisse. Entre autres, sont punissables:

  • l'alcool au volant (taux maximum d'alcoolémie toléré: 0 pour mille).
  • le fait de fumer en public. Les produits du tabac ne peuvent être ni vendus ni offerts.
  • photographier des installations de l’armée et de la police ainsi que et des bâtiments publics (aéroports, bâtiments gouvernementaux, etc.). Il n’est pas toujours clairement spécifié, ce qui peut être photographié ou pas. En cas de doute, demandez l’autorisation aux forces de sécurité locales ou renoncez à prendre la photo.
  • l’offense envers le président ou sa diffamation, ainsi que l'outrage au drapeau, aux armoiries ou à l'hymne national du Turkménistan sont punis de plusieurs années de prison ou de fortes amendes
  • les relations extraconjugales et les actes homosexuelles ainsi que, de règle générale, les contraventions à la moralité

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de détention (jusqu'à 20 ans). 

Les conditions de détention sont bien plus dures qu'en Suisse.

Particularités culturelles

La majorité de la population est musulmane. Adaptez votre comportement et votre tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter. Songez également aux règles et prescriptions particulières à observer durant la période du Ramadan.

Risques naturels

Le Turkménistan se trouve en zone d'activité sismique.

Si un tremblement de terre devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités.

Soins médicaux

Les soins médicaux ne sont pas toujours assurés, même dans la capitale. Les médicaments et le matériel médical font souvent défaut. Il peut être utile d'avoir son propre matériel de pansement et ses propres seringues à usage unique. En général, les hôpitaux exigent un paiement d’avance avant de traiter les patients. En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner hors du pays.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

L'accès à certaines régions est soumis à une autorisation spéciale. Il existe des prescriptions spéciales régissant l'entrée dans le pays avec une voiture, ainsi que des dispositions douanières restrictives.

Les étrangers qui séjournent plus de trois jours au Turkménistan doivent déclarer leur arrivée et leur départ auprès du Bureau d'Etat pour l'enregistrement des citoyens étrangers (= OVIR) dans un délai de trois jours suivant leur arrivée. Lors d’un voyage avec plusieurs étapes, les voyageurs doivent se faire enregistrer à chaque endroit auprès de l’OVIR local.

Les seuls bancomats (ATM) disponibles se trouvent à l’aéroport d’Achabat et à quelques rares endroits de la capitale. L’utilisation de cartes de crédit est très limitée. Il est possible de changer des dollars américains dans des banques et des bureaux de change officiels et de les utiliser pour le paiement de certains services (p. ex. billets d’avion, hôtels internationaux). À l’arrivée, les hôtels demandent souvent le versement d’une avance en dollars américains. Les autres biens et services doivent être payés en manat, la devise locale.

Renseignez-vous à temps auprès de l’Ambassade du Turkménistan à Genève sur les conditions d'entrée et d'enregistrement pour les personnes et les véhicules, l’utilisation des cartes de crédit, les prescriptions quant à l’utilisation du dollar et la monnaie locale ainsi que sur les régions dont l’accès est interdit.
Ambassade du Turkménistan

Portez toujours votre passeport sur vous afin de pouvoir prouver votre identité lors des fréquents contrôles de personnes.

Adresses utiles

State Customs Service of Turkmenistan > Customs Information

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Bakou, Azerbaïdjan
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Des informations sur les prescriptions d’entrée (documents d’identité admis, visa etc.) peuvent être obtenues auprès de l’Ambassade du Turkménistan à Genève. Celle-ci peut également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l’importation et l’exportation d’animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.