Valables le:
Publiés le: 17.11.2021

Ces Conseils aux voyageurs ont été révisés entièrement.
Toujours valable: il est déconseillé de se rendre à Haïti pour des voyages touristiques et tout autre voyage qui ne présente pas un caractère d'urgence, y compris les voyages humanitaires individuels sans avoir un contact sur place.


Conseils aux voyageurs – Haïti

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Information spéciale: coronavirus (COVID-19)

Le risque d’être infecté par le coronavirus existe dans le monde entier.

Le Conseil fédéral recommande de renoncer à tout voyage dans les régions et pays dont les variantes du virus sont préoccupantes. La liste des régions et pays avec des variantes de virus préoccupantes de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) contient, le cas échéant, les régions/pays qui entrent actuellement dans cette catégorie.
OFSP: liste des régions et pays avec des variantes de virus préoccupantes

Les voyages à l’étranger nécessitent une préparation minutieuse et une organisation flexible. Veuillez tenir compte des points suivants:

  1. Suisse - Recommandations et informations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP): l’OFSP définit les mesures sanitaires aux frontières pour l’entrée en Suisse (p. ex. formulaire d'entrée, certificat COVID, obligation de test ou quarantaine).
  2. Pays étrangers - Formalités d’entrée et de sortie: des restrictions à l’entrée et/ou des exigences particulières à la sortie du territoire existent toujours dans de nombreux pays.
  3. Pays étrangers - Mesures prises à l’intérieur des différents pays: diverses mesures visant à endiguer la pandémie sont encore en vigueur dans de nombreux pays.
  4. Soins médicaux à l’étranger: le coronavirus met à rude épreuve les systèmes de santé dans le monde entier.
  5. Pays étrangers – Assistance par le DFAE: le DFAE offre, dans la limite de ses moyens, un soutien et une protection consulaire.
  6. Transports internationaux: les liaisons aériennes et d’autres moyens de transport sont toujours partiellement limités.

Observez le focus coronavirus (COVID-19)

Derniers développements

Coronavirus (COVID-19)

Veuillez prendre note des informations et recommandations du focus «Coronavirus (COVID-19)» et de l’Office fédéral de la santé publique OFSP.
Focus Coronavirus (COVID-19)

OFSP: Coronavirus

Afin d’endiguer la propagation du coronavirus (COVID-19), de nombreux États imposent des restrictions d'entrée et de sortie ainsi que des restrictions de voyage à l'intérieur du pays. Les réglementations sont en constante évolution.

Pour connaître les réglementations actuellement en vigueur en Haïti, référez-vous aux informations fournies par les autorités haïtiennes compétentes et contactez l'ambassade d'Haïti à Paris si vous avez des questions.
Ambassade d'Haïti

Ministère de la Santé Publique et de la Population

Des informations sur les liaisons de transport peuvent être obtenues auprès des entreprises concernées et des agences de voyage.

Observez également les informations et recommandations ci-après.

Situation générale

Il est déconseillé de se rendre à Haïti pour des voyages touristiques et tout autre voyage qui ne présente pas un caractère d'urgence, y compris les voyages humanitaires individuels sans avoir un contact sur place.

Les tensions politiques, sociales et économiques sont très élevées. L'évolution de la situation est incertaine. Le 7 juillet 2021, le président Moïse a été assassiné; un président intérimaire est en fonction depuis ce jour.

La situation sécuritaire est précaire et imprévisible; le nombre d’enlèvements criminels et d’autres crimes violents est élevé. Il est difficile de compter sur le soutien de la police.

Des manifestations et même des tensions mineures peuvent rapidement dégénérer de façon inopinée et donner lieu à des actes de violence.

Généralement, dans les semaines qui précèdent, pendant et après les élections, il faut s’attendre à des manifestations et d’autres formes de troubles qui pourraient également effectuer la libre circulation dans tout le pays. Dans ce cadre, des affrontements violents entre les forces de sécurité et les manifestants ne peuvent être exclus.

Des troubles violents, grèves, barrages routiers et des affrontements violents entre contestataires et forces de sécurité peuvent avoir lieu. Des dommages matériels et des pillages ont lieu, également dans des hôtels et des maisons privées.

Dans l’éventualité de troubles, barrages routiers ou de grèves, les voyageurs n’ont d’autre solution que de se renseigner sur place quant aux autres possibilités de déplacement et, le cas échéant, d’attendre que la situation se normalise. En cas de barrages, il est très difficile pour l’Ambassade de Suisse à Port-au-Prince – voire impossible selon les cas – d’aider les personnes suisses à sortir des régions concernées.

Les frustrations de la population peuvent se manifester par des attaques verbales et physiques contre des personnes de nationalité étrangère et des organisations internationales.

Les difficultés d'approvisionnement en carburant sont de plus en plus fréquentes et le sont souvent durant de longues périodes. Des pénuries de produits médicaux et en produits de première nécessité ne sont pas non plus à exclure.

Des affrontements armés entre gangs criminels et entre gangs et forces de sécurité se produisent pratiquement tous les jours. De même, des personnes non impliquées sont régulièrement touchées lors de ces affrontements. Il existe un risque très élevé d’enlèvement par des bandes criminelles (voir chapitre Criminalité).

Si vous devez tout de même vous rendre à Haïti pour des motifs impérieux, faites-vous accompagner par une personne de confiance locale. Avant et pendant le voyage, informez-vous dans les médias sur le développement de la situation. Tenez-vous à l’écart des rassemblements de foule et des manifestations de tout genre. Conformez-vous aux directives des autorités locales (par exemple couvre-feux).

Criminalité

Le taux de criminalité est très élevé. Des agressions armées (aussi mortelles), des vols de voitures et autres, ainsi que des cambriolages sont répandues sur l'ensemble du territoire et peuvent se produire à toute heure de la journée.
Il arrive que des agresseurs portent des uniformes de policier. Le nombre d’homicides rapportés dans les quartiers populaires et bidonvilles de Port-au-Prince est en augmentation.

On signale fréquemment des cas d’enlèvements avec demande de rançon, généralement accompagnés de violences. Les personnes locales et étrangères en sont la cible. Exemples:

  • seize personnes de nationalité américaine et une de nationalité canadienne ont été enlevées à Port-au-Prince en octobre 2021.
  • en juin 2021, un ressortissant italien a été enlevé à Croix-des-Bouquets.
  • en avril 2021, deux personnes de nationalité française et cinq personnes locales ont été enlevées à Croix-des-Bouquets.
  • en février 2021, deux citoyens de la République Dominicaine et une personne locale ont été enlevé à Port-au-Prince

On observe une recrudescence des attaques dans les parages de l’aéroport international à Port-au-Prince.

Il est notamment recommandé de prendre les précautions suivantes:

  • Faites organiser votre séjour par une personne de confiance sur place qui connaisse bien la région. Faites-vous accompagner par cette personne et tenez-vous strictement à ses conseils et consignes.
  • Ne portez pas sur vous d'objets de valeur (montres, bijoux, matériel photo de valeur, etc.).
  • Voyagez si possible en groupe et uniquement de jour. Même en ville, il est préférable de ne pas se déplacer seul.
  • Évitez de visiter la ville de Croix-des-Bouquets, qui est contrôlée par des gangs criminels.
  • Ne vous rendez pas dans les nombreux bidonvilles du pays, surtout dans les quartiers suivants de Port-au-Prince, largement contrôlés par des gangs criminels: Cité Soleil, Martissant, Carrefour, Bel Air, Village de Dieu (Bicentennaire), Cité Militaire und Jean-Marie Vincent.
  • Gardez les portières de votre véhicule verrouillées et les vitres relevées.
  • N'opposez aucune résistance en cas d'agression car le risque d'actes violents est très élevé. Leurs auteurs ne reculent pas devant l'homicide.

Dans les eaux haïtiennes, surtout dans la région du port de Port-au-Prince, des actes de piraterie sont parfois commis. Consultez les informations spécifiques:
Piraterie maritime

Transports et infrastructures

Le 14 août 2021, suite à un fort tremblement de terre près de Saint-Louis-du-Sud, sur la péninsule de Tiburon, dans le sud-ouest du pays, de nombreuses personnes ont été tuées et blessées et/ou blessées et engendré des dégâts matériaux importants. Les départements les plus touchés sont: Nippes, Sud et Grand'Anse.
La remise en état des infrastructures prendra beaucoup de temps. Si vous devez vous rendre à Haïti pour des motifs impérieux, informez-vous auprès de votre contact sur place sur la faisabilité du voyage dans les régions touchées.

De nombreuses personnes perdent la vie chaque année dans des accidents de la route. En raison du comportement imprévisible de certaines usagères et certains usagers de la route ou du mauvais entretien technique de nombreux véhicules, la route requiert une concentration extrême de tous les usagers. Compte tenu des risques élevés d’accidents et d’agressions, les déplacements à travers le pays sont déconseillés la nuit.

Il arrive que les passages de frontières soient temporairement fermés sans préavis. Informez-vous auprès des autorités locales ou directement auprès des postes-frontières.

L’approvisionnement en eau, en carburant et en énergie ainsi que le fonctionnement du réseau de téléphonie mobile ne sont assurés que partiellement; le réseau fixe et l’internet sont totalement dysfonctionnel.

Dispositions légales particulières

Les autorités judiciaires et celles chargées de la sécurité sont souvent débordées. Le manque de confiance des citoyens dans le système judiciaire entraine parfois le recours au lynchage comme forme de justice populaire.

Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont passibles de peines d'emprisonnement allant de 3 à 25 ans (voire plus). La détention provisoire peut durer des mois.

Les conditions de détention sont très précaires: nourriture insuffisante, mauvaises conditions d'hygiène, etc.

Risques naturels

Haïti se trouve en outre en zone d'activité sismique. Les tsunamis qui sont provoqués par des tremblements de terre et des séismes dans les Caraïbes, peuvent également toucher Haïti.

De juin à novembre, il faut s'attendre à des ouragans. Consultez les prévisions météorologiques et suivez les avertissements et les instructions des autorités.
Organisation météorologique mondiale (OMM)

National weather service - Caribbean Tsunami Warning Program (CTWP)
National Oceanic and Atmosphere Administration (NOAA) – U.S. Tsunami Warning System

Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités. En cas d’interruption des communications avec l’étranger, vous pouvez vous mettre en liaison avec l’Ambassade de Suisse à Port-au-Prince. 

Soins médicaux

Les soins médicaux à Port-au-Prince sont limités et ne sont pas assurés en dehors de la capitale. En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner hors du pays (Etats-Unis ou Europe). Les hôpitaux exigent un paiement d’avance (en espèces) avant de commencer un traitement.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par le personnel médical et les centres de vaccination.

Adresses utiles

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Centre consulaire régional Saint-Dominque, République dominicaine
Ambassade de Suisse à Port-au-Prince
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est de fournir des indications utiles pour la planification d'un voyage. Toutefois, le DFAE ne peut être tenu responsable ni de la préparation ni du déroulement du voyage.
 
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.