Conférence sur les réformes en Ukraine des 4-5 juillet 2022 à Lugano (URC2022)

Le logo de la conférence des réformes en Ukraine indique qu’elle aura lieu à Lugano, en Suisse, en 2022.
La conférence sur les réformes en Ukraine aura lieu, les 4 et 5 juillet 2022, à Lugano. © DFAE

Les 4 et 5 juillet 2022, la Suisse accueillera à Lugano la cinquième Conférence sur les réformes en Ukraine (URC2022). L’organisation conjointe par la Suisse et l’Ukraine de cet événement international à Lugano s’inscrit pleinement dans les priorités thématiques (paix et sécurité, prospérité, durabilité et digitalisation) de la stratégie de politique extérieure de notre pays.

La Suisse soutient ainsi un pays touché par le seul conflit armé actuellement en cours sur le continent européen. Notre engagement nous place ainsi au cinquième rang des donateurs bilatéraux et l’Ukraine est aussi l'un des rares pays où la Suisse déploie sa stratégie de coopération internationale avec l’ensemble des instruments à sa disposition (coopération au développement, aide humanitaire et promotion de la paix).

La tenue de cette conférence en Suisse sera l’occasion de promouvoir une approche inclusive et de responsabilités partagées en faveur des réformes en Ukraine. C’est l’occasion pour la Suisse de mettre au service de l’Ukraine son savoir-faire, son engagement et son positionnement unique de pays européen non membre de l’UE et de l’OTAN. Le Président ukrainien M. Zelenskyy, le Conseiller fédéral Cassis, une vingtaine de ministres, des représentants de l’économie privée et de la société civile sont attendus à Lugano les 4 et 5 juillet 2022 pour cette 5ème Conférence internationale sur les réformes en Ukraine.

Durant les mois précédant la conférence ministérielle, plusieurs événements préparatoires « On the road to Lugano » auront lieu tant en Ukraine qu’à l’extérieur du pays. Le fil conducteur de l’édition suisse « URC2022 : Reforms for All, All for Reforms », souligne le caractère inclusif et la responsabilité partagée des autorités centrales, régionales et locales, du secteur privé, des universités, de la société civile, et des citoyennes et citoyens pour le succès durable des réformes en Ukraine. 

Points-clés du processus de la Conférence sur les réformes en Ukraine

  • Après l’Euromaïdan de 2013-2014, l'Ukraine s'est lancée dans un ambitieux programme de réformes. Au cours des sept dernières années, les autorités ukrainiennes ont ainsi réalisé plus de réformes qu’au cours des deux décennies précédentes depuis son indépendance de 1991. L’Euromaïdan a cristallisé les aspirations en faveur de la voie et des valeurs européennes en termes de choix de contrat social et d'orientation internationale. Si la révolution Euromaïdan a été une puissante source d'inspiration et de motivation en faveur des réformes dans le pays, l'accord d'association et de libre-échange de l'UE et la libéralisation des visas ont véritablement ancré le programme de réformes. Les réformes emblématiques à ce jour sont la réforme du secteur bancaire, la décentralisation et la transformation numérique.
  • Le cycle de conférences annuelles sur les réformes en Ukraine « URC » permet de passer en revue chaque année les développements en la matière depuis son lancement à Londres en 2017 (2018 Copenhague, 2019 Toronto et 2021 seulement à Vilnius en raison du COVID-19). Son objectif est de permettre à l’Ukraine de présenter ses avancées, aux partenaires internationaux d’exprimer leur soutien et à toutes les parties prenantes d’envisager les prochaines étapes en matière de réformes. La conférence est organisée conjointement par le ministre des affaires étrangères du pays hôte ainsi que par le ministre des affaires étrangères ukrainien.
  • Ces dernières années, de nombreuses personnalités issues du monde politique, économique, de la société civile, d'Europe et d'Amérique du Nord ont participé aux conférences URC. Compte tenu de l’importance du processus des réformes pour le pays, dès son élection en 2019, le Président Zelenskyy a décidé de se joindre aux conférences URC. Outre les représentants des États, des organisations importantes telles que le FMI, la Banque mondiale, l'OTAN, la BERD, la BEI, l'UE, l'OCDE, l'OTAN, le PNUD et le Conseil de l'Europe sont également invitées.