Valables le:
Publiés le: 30.07.2015

Conseils aux voyageurs – Côte d’Ivoire

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Derniers développements

Le 25 octobre 2015 auront lieu les élections présidentielles. Celles-ci peuvent déclencher des manifestations plus ou moins violentes sur l’ensemble du territoire. Tenez-vous à l'écart des manifestations et des rassemblements de foule de tout genre.

Observez également les informations et recommandations ci-après.

Situation générale

Après la grave crise de 2010/2011, les progrès en matière de sécurité sont notables, mais des incidents violents sont encore régulièrement signalés en divers points du territoire. Il faudra du temps pour rétablir un système sécuritaire opératif sur l’ensemble du territoire. La Police nationale et la Gendarmerie ont encore une capacité d’action limitée.

Depuis l’intervention militaire au Mali en date du 11 janvier 2013, la situation sécuritaire s’est aggravée dans toute la région du Sahel. La Côte d’Ivoire ayant reçu des menaces explicites du groupe terroriste Ansar Dine, le gouvernement a renforcé son dispositif de sécurité, notamment dans les villes principales (Abidjan, Bouaké, San Pedro, Yamoussoukro). Toutefois le risque d’attentat ne peut être écarté dans tout le pays.

Lisez également la rubrique " terrorisme et enlèvements".

Avant et pendant le voyage, informez-vous dans les médias sur la situation sécuritaire actuelle.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones précises.

Ouest et zone frontalière avec le Libéria: Dans cette région les brigands sont actifs. En dépit des mesures de sécurité accrues dans la ville de San Pedro et ses environs, le risque d’agression ne peut être écarté. Lors de voyages dans les provinces Dix-Huit Montagnes, Haut Sassandra, Moyen-Cavally et Bas-Sassandra, observez notamment les précautions suivantes:

  • Faites-vous accompagner d’une personne connaissant les lieux et vérifiez a préalable avec elle les conditions de sécurité
  • Respectez les consignes des autorités locales
  • Evitez de circuler en voiture la nuit tombée

Criminalité

La criminalité est élevée. Des tentatives d’extorsion et de racket sont possibles. Il est notamment recommandé d’observer les précautions suivantes:

  • Ne portez pas sur vous des objets de valeur (montre, bijoux, etc.) ou de grosses sommes d'argent.
  • Tout déplacement hors des agglomérations de la tombée de la nuit jusqu’à l’aube sont à éviter en raison de l’activité de bandes criminelles armées.
  • Les taux de criminalité peuvent fortement varier d'une ville ou d'un quartier à l'autre. Renseignez-vous sur place sur la situation et, en particulier, sur les quartiers à éviter, auprès de vos connaissances, de vos partenaires d'affaires ou du personnel de l'hôtel.
  • Gardez les vitres de votre véhicule relevées et les portières verrouillées.
  • En cas d'agression, n'opposez aucune résistance, car les assaillants n'hésitent pas à recourir à la violence.
  • Utilisez avec prudence votre carte de crédit; les abus sont fréquents

Cybercriminalité
La cybercriminalité est très répandue dans la région. Faites preuve de prudence vis-à-vis des personnes dont vous feriez la connaissance sur Internet. Il arrive fréquemment que des criminels se fassent passer pour des personnes en quête de contacts amicaux ou professionnels dans l'unique but de soutirer de l'argent à leurs victimes.
Il est déconseillé d’accepter des propositions alléchantes portant en général sur des transactions financières avec des promesses de gains mirobolants. D’une manière générale, évitez d’envoyer de l’argent à des personnes ou des organismes que vous n’avez pas sollicités et avec lesquels vous n’avez été en contact que par Internet ou téléphone. Vous trouverez de plus amples informations sur ces agissements sur le site Internet de l'Office fédéral de la police.
Office fédéral de la police

Piraterie
Des actes de piraterie ont été commis dans les eaux ivoiriennes et dans le Golfe de Guinée, qui visaient des bateaux de pêche, des navires marchands et des yachts. Consultez les informations spécifiques:
Piraterie maritime
 

Transports et infrastructures

En dehors des grands axes, le réseau routier est parfois en très mauvais état. Le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route et les véhicules mal entretenus augmentent considérablement les risques d’accident. Il est déconseillé d’effectuer des déplacements interurbains la nuit.

Il arrive que les passages de frontières soient temporairement fermés sans préavis, par ex. afin d’endiguer la propagation de maladies. Informez-vous auprès des autorités locales ou directement auprès des postes-frontières.

Dispositions légales particulières

Le système judiciaire étant également encore fortement perturbé suite au conflit armé, il peut s’avérer difficile, voire impossible, de faire valoir ses droits en cas de problèmes.
Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison. Les conditions de détention sont précaires.
Bien que les prescriptions en la matière soient relativement floues, il est recommandé d’éviter de prendre des images de toute installation militaire ainsi que des forces de l’ordre.

Soins médicaux

En dehors d’Abidjan, les soins médicaux ne sont que partiellement assurés. Les hôpitaux exigent un payement d’avance en espèces avant de traiter les patients. Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous avant le départ auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur le sujet et sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Portez toujours votre passeport sur vous afin de pouvoir prouver votre identité lors des fréquents contrôles de personnes (Checkpoints).

Adresses utiles

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Abidjan
Helpline DFAE


Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Veuillez également consulter les informations complémentaires, de portée générale; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.