Valables le:
Publiés le: 11.09.2017

Conseils aux voyageurs – Cuba

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Derniers développements

L'ouragan Irma a causé d'énormes dégâts matériels, particulièrement sur la côte nord. Les voies de communications ont également été affectées.

Avant d'entreprendre un voyage à destination de Cuba, informez-vous auprès de votre agence de voyages au sujet de la possibilité de réaliser le voyage en question. Pour vous renseigner sur les liaisons aériennes, adressez-vous aux compagnies aériennes.

Sur place, tenez-vous au courant dans les médias, à l'hôtel ou auprès de vos connaissances. Consultez les prévisions météorologiques et suivez les consignes des autorités locales: zones interdites, ordres d’évacuation, couvre-feux etc.

Situation générale

La situation politique peut être qualifiée de stable. Une attention particulière doit être apportée au système complexe d’échanges des devises à Cuba. Consultez le chapitre remarques particulières.

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu à Cuba non plus. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Criminalité

La délinquance a augmenté ces dernières années. Les voyageurs sont surtout mis en garde contre les vols à la tire, parfois commis à main armée. Il arrive aussi que des cambriolages soient perpétrés dans des logements privés (casas particulares). Il est notamment recommandé d'observer les précautions suivantes:

  • Ne portez pas d'objets de valeur sur vous (montre, bijoux, etc.) ni de grosses sommes d'argent. Evitez d'une manière générale les signes extérieurs de richesse.
  • Déposez les documents importants dans le coffre de l'hôtel (passeports, billets d'avion, chèques, etc.); gardez sur vous une copie de votre passeport.
  • Si vous comptez loger chez l'habitant, dans les casas particulares, assurez-vous qu'il s'agit de logements agréés marqués par un triangle bleu sur la porte.
  • Utilisez exclusivement les taxis officiels signalés comme tels.
  • Ne faites pas d'auto-stop et ne prenez pas d'auto-stoppeurs. Des automobilistes ont été attaqués par des auto-stoppeurs à maintes reprises.

Transports et infrastructures

Les routes et les véhicules sont mal entretenus et constituent de sérieux risques d'accident. C'est pourquoi il faudrait s'abstenir de circuler de nuit à l'intérieur du pays.

Dispositions légales particulières

Il est interdit de photographier des personnes en uniforme, des installations militaires et des édifices publics (aéroports, ponts, etc.). Un comportement discourtois à l'égard de la police ou des remarques désobligeantes au sujet du pays ou de son président sont facilement interprétés comme un outrage à fonctionnaire ou une atteinte à l'honneur et peuvent donner lieu à une procédure pénale.
Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines (de 3 jusqu'à 30 ans de prison); la peine de mort peut même être prononcée.
Les conditions de détention ne peuvent pas être comparées à celles existant en Suisse; la crise économique a provoqué une dégradation des soins médicaux et des conditions d'alimentation dans les prisons.

Les étrangers impliqués dans un accident de la route peuvent se voir interdire de quitter le pays pendant la durée de l'instruction et du procès, lesquels peuvent s’étendre sur plusieurs mois. Il est recommandé de louer une voiture avec chauffeur.

Une propriété foncière ou du logement ne peut être acquise que par une personne ayant son domicile officiel à Cuba.

L'ambassade de Suisse à La Havane ne peut pas influencer des procédures légales. Voir la rubrique d'aide à l'étranger du DFAE.

Risques naturels

A Cuba, entre les mois de juin et de novembre, il faut compter avec des ouragans. Dans les cas extrêmes, de telles tempêtes peuvent provoquer des inondations et causer des dommages aux infrastructures. Le trafic touristique peut s’en trouver perturbé temporairement. Suivez les prévisions météorologiques et tenez compte des avertissements et des instructions des autorités.
Instituto de Meteorolgía de la Republica de Cuba
Organisation météorologique mondiale (OMM)

Des tremblements de terre peuvent se produire, particulièrement dans la partie orientale de l’île. Outre les dévastations causées sur la terre ferme, les tremblements de terre et les éruptions volcaniques dans les Caraïbes peuvent aussi provoquer des raz de marées.

Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités locales. En cas d’interruption des communications avec l’étranger, vous pouvez vous mettre en liaison avec l’Ambassade de Suisse à La Havane.

Soins médicaux

Les soins médicaux ne sont pas garantis dans leur intégralité dans tous les hôpitaux.
En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner à l'étranger (Europe, Canada).

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Assurance: Les voyageurs qui entrent sur le territoire cubain doivent fournir la preuve que leur assurance maladie ou leur assurance voyage couvre les frais médicaux à Cuba, en présentant par ex. leur police d’assurance, la carte d’assuré de leur caisse maladie ou leur assurance voyage. Renseignez-vous auprès de votre assurance afin de déterminer si elle est reconnue et accréditée à Cuba. Les personnes qui ne seront pas en mesure d’apporter cette preuve devront souscrire une assurance auprès de la compagnie publique d’assistance cubaine Asistur. Cette règlementation concerne toute personne qui ne réside pas à Cuba. La compagnie Asistur et l’Ambassade de Cuba à Berne fournissent de plus amples renseignements à ce sujet.

Séjour: Pour les séjours de plus de 30 jours, des dispositions particulières s’appliquent. Adressez-vous à l’Ambassade de Cuba à Berne pour connaître les prescriptions d’entrée.
Ambassade cubaine à Berne (espagnol)
Asistur (espagnol, anglais)

Monnaie: À de rares exceptions près, les étrangers ne peuvent régler leurs dépenses qu’en pesos convertibles (monnaie pour les étrangers valable uniquement à Cuba). La conversion de dollars américains est soumise à une taxe élevée. Il est de ce fait préférable de se munir d'argent liquide libellés en euros ou en francs suisses. À Cuba, il est impossible de retirer des espèces ou de faire des paiements avec la carte Maestro ou PostFinance. Attention : Les cartes de crédit et les chèques de voyage émis par des institutions financières américaines ou qui en portent l'intitulé (par ex. American Express) sont refusés. Il n’est pas non plus possible de retirer de l’argent liquide par ces moyens. Il peut arriver que des transactions bancaires soient bloquées, si la banque émettrice en Suisse effectue celles-ci au travers de banques américaines. Renseignez-vous auprès de votre banque ou de la société émettrice de votre carte de crédit. Les virements de fonds depuis l’étranger se règlent exclusivement au travers de l’institution étatique ASISTUR. La durée du virement est généralement de quatre à six jours.
Asistur (espagnol, anglais)

Adresses utiles

Numéro d’urgence de la police: 106
Dispositions douanières: Aduana General de la República Cuba

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à La Havane
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.