Valables le:
Publiés le: 17.08.2017

Conseils aux voyageurs – Papouasie-Nouvelle-Guinée

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

Lors de voyages en Papouasie-Nouvelle-Guinée, il est important d’accorder une attention particulière à la sécurité personnelle.

De nombreuses ethnies vivaient isolées les unes des autres jusqu’à récemment et certaines d’entre elles étaient ennemies. Leur cohabitation au sein d’un État moderne ne va pas sans poser des difficultés sociales et politiques. Le taux de criminalité est très élevé.

La situation politique et sociale est de plus en plus tendue. Du 24 juin au 8 juillet 2017, des élections législatives ont eu lieu. Il y avait des troubles locaux. Même après l'annonce des résultats du 28 juillet 2017, il faut s’attendre à des actes de violence à caractère politique, en particulier dans les régions des hauts plateaux.

Des manifestations et grèves peuvent se produire à tout moment et s'accompagner de déprédations, de violences, des pillages et d’autres actes violents. Elles peuvent aussi entraîner des perturbations du trafic et des retards.

En raison de la grave crise économique, des difficultés d’approvisionnement et des pénuries des biens de première nécessité ne peuvent pas être exclus.

Dans l’éventualité de barrages ou de grèves, les voyageurs n’ont d’autre solution que de se renseigner sur place sur les autres possibilités de déplacement et d’attendre le cas échéant que la situation se normalise. En cas de mise en place de barrages, il est très difficile – voire impossible selon les cas – à la Suisse d’aider les ressortissants suisses à sortir des régions concernées.

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu en Papouasie-Nouvelle-Guinée. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Renseignez-vous avant le départ et pendant le séjour dans les médias et auprès de l'agence de voyage sur la situation sécuritaire au lieu de destination. Tenez-vous à l’écart des manifestations de tout genre et conformez-vous aux directives des autorités locales (couvre-feu, etc.) et restez en contact avec votre agent de voyage.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Bougainville: Les voyageurs doivent soumettre leur itinéraire de voyage à l’administration de la province de Bougainville à l’avance et s’annoncer à leur arrivée sur l’île: tél. 00675 973 97 98.
La prudence reste de mise
en cas de voyage dans l'île de Bougainville, bien qu'un accord de paix ait été conclu le 1er juin 2001 entre le gouvernement et les combattants indépendantistes. Les rebelles gardent encore une influence considérable dans le centre de Bougainville, où se trouve la mine de cuivre (désaffectée) de Panguna. Les étrangers devraient éviter cette zone, où leur présence est indésirable.

Buin: Il est déconseillé de se rendre à Buin, au sud de l'île, car le climat y demeure tendu.

Provinces des hauts plateaux: Dans les provinces des hauts plateaux, des luttes tribales se produisent régulièrement, entre autres en relation avec des élections. Avant, pendant et après les élections législatives en 2017, il y a eu des troubles locaux. Il faut continuer à s’attendre à des actes de violence à caractère politique et à des perturbations du trafic. On y dénombre également des bandes armées actives. Il arrive que des groupes de touristes se retrouvent pris entre les feux de clans ennemis. Avant le départ et pendant votre voyage, informez-vous dans les médias et auprès de votre tour-opérateur pour savoir comment se présente la situation actuelle sur votre lieu de destination et si le voyage planifié peut être réalisé. Faites-vous accompagner d'un guide expert des lieux.

Criminalité

Le chômage et la disparition des structures sociales traditionnelles ont provoqué une très forte progression de la criminalité. Les agressions à main armée, les vols de voitures et vols à l'arraché, les cambriolages et les viols constituent les délits les plus fréquents. A Port Moresby, Mt. Hagen et à Lae, le taux de criminalité est nettement plus élevé que dans les régions rurales et dans certaines îles, mais les principaux axes routiers ne sont pas non plus entièrement sûrs en raison des agissements de brigands. Il est notamment recommandé d'observer les mesures de précaution suivantes:

  • Ne portez pas sur vous d'objets de valeur (montre, bijoux, etc.) ni de grosses sommes d'argent.
  • Gardez les portières de votre véhicule verrouillées et les vitres relevées, et faites preuve de vigilance au moment de descendre de voiture.
  • Evitez les quartiers mal famés et renoncez aux promenades dans les grandes villes. Renseignez-vous sur place, auprès de vos connaissances, de vos partenaires d'affaires ou du personnel de l'hôtel, sur la situation locale et les quartiers réputés sûrs. Ne sortez jamais la nuit.
  • Dans la mesure du possible, n'empruntez pas les transports en commun. Il est préférable de voyager en avion à l'intérieur du pays.
  • Voyagez de préférence en groupe et faites-vous accompagner d'un guide confirmé qui connaît le contexte local.
  • En cas d'agression, n'opposez aucune résistance, car les assaillants n'hésitent pas à recourir à la violence.
  • Il est recommandé aux femmes d'éviter les vêtements courts et les décolletés, de ne pas se rendre dans des endroits peu fréquentés (plages, immeubles commerciaux après la fermeture, etc.) et de ne jamais voyager seules.
  • Les personnes en voyage d'affaires devraient se faire accompagner de préférence par leurs partenaires commerciaux.

Transports et infrastructures

En dehors de Port Moresby, l'état des routes est généralement déplorable. Outre le risque d'agressions, les accidents de la circulation sont fréquents. En cas d’accident de la route ayant fait des blessés parmi les autochtones, des mesures de représailles de la population sont à craindre. Il est de ce fait recommandé de ne pas s'arrêter, dans la mesure du possible, et de gagner le poste de police le plus proche. Les déplacements interurbaines sont déconseillés la nuit.

Dispositions légales particulières

Les actes à caractère homosexuel sont interdits. Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont sévèrement réprimées, quelle que soit la nature des stupéfiants.

Les conditions de détention sont très précaires.

Particularités culturelles

La population de Papouasie-Nouvelle-Guinée se compose de plus de 800 groupes ethniques ayant chacun sa propre langue et ses propres coutumes. De nombreuses traditions sont restées vivantes et les nouvelles formes de société auxquelles la population se voit de plus en plus confrontée sont souvent ressenties comme étant étrangères à la culture autochtone. C'est pourquoi il est d'autant plus important que les voyageurs respectent les us et coutumes locaux et adoptent une certaine réserve. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter.

Risques naturels

La Papouasie-Nouvelle-Guinée se trouve dans une zone d'activité sismique et compte plusieurs volcans actifs. Outre les dévastations sur la terre ferme, les éruptions volcaniques et les tremblements de terre peuvent causer des tsunamis, qui submergent parfois entièrement les îles non montagneuses.
National Weather Service
National Desaster Center

Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités.

Soins médicaux

Les soins médicaux de base ne sont pas toujours assurés. Des pansements et des seringues jetables peuvent s'avérer utiles. En cas de maladie ou de blessure grave, il faut se faire soigner hors du pays, p. ex. en Australie. Il est de ce fait recommandé de demander également un visa touristique pour l'Australie avant le départ, par mesure de précaution. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients (carte de crédit ou paiement d’avance).

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Pour éviter l'introduction de germes pathogènes dans le pays, l'importation de denrées alimentaires et de produits d'origine animale ou végétale en particulier est soumise à des dispositions et des contrôles très sévères. L’Ambassade de Papouasie-Nouvelle-Guinée en Belgique fournit de plus amples renseignements à ce sujet.

Adresses utiles

Dispositions douanières: Papua New Guinea Customs

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Consulat général de Suisse à Sydney, Australie
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Il n'y a pas de représentation Papouasie-Nouvelle-Guinée en Suisse. Des informations sur les prescriptions d’entrée (documents d’identité admis, visa etc.) peuvent être obtenues auprès de l'Ambassade de Papouasie-Nouvelle-Guinée en Belgique. Celle-ci peut également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l’importation et l’exportation d’animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.: avenue Tervueren 430, B-1150 Bruxelles, Tel. 0032-2-7790609. Pour les questions de visa voir également
Consulat général d’Australie à Genève

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.